Suivez-nous

Actualités

L’Allemagne bloque l’accès à Microsoft Office 365 dans ses écoles

Le Land de Hesse, chez nos confrères germanophones, a décidé d’interdire à ses écoliers d’accéder à la suite bureautique en ligne de Microsoft pour raison de sécurité.

Il y a

le

Francort
© Jan-Philipp Thiele

On dirait bien qu’il n’y a pas que la Chine qui a décidé de bannir l’accès à des services de la firme de Satya Nadella. Des élèves et des professeurs évoluant dans des établissements scolaires de la région de Francfort-sur-le-Main, pôle économique majeur et troisième place financière de l’Union européenne, ont ainsi reçu des directives les incitant à ne plus utiliser Microsoft Office 365.

Ce serait désormais illégal, selon les institutions locales en charge de la protection des données. La raison ? Ces dernières seraient tout particulièrement vulnérables à des fuites américaines, si les utilisateurs laissent le service dans son paramétrage par défaut.

Quels risques pour les internautes ?

Cette décision des autorités d’outre-Rhin intervient plusieurs années après que les premières discussions sur le sujet aient été lancées au sein du Hesse Office for Data Protection and Information Freedom. Ce qui a inquiété les régulateurs, ce sont les informations de télémétrie communiquées par les abonnés d’Office 365 à Microsoft. Vous savez, ces données que vous acceptez d’envoyer anonymement à un éditeur de logiciel, en échange de quoi votre feedback sert à améliorer le produit ?

L’annonce fait d’ailleurs suite à de premières interrogations au sujet du soft l’année dernière, depuis qu’une enquête néerlandaise a révélé que même des phrases écrites par les abonnés pouvaient être envoyées à Redmond. On est donc bien au-delà des limites imposées par le RGPD en Europe.

L’avenir de Microsoft Office 365 en Allemagne

Pour solutionner ce problème, la société créée par Bill Gates et Paul Allen avait déjà investi une somme astronomique pour s’offrir un data center hebergé dans le pays d’Angela Merkel. Mais cela n’aura apparemment pas suffi pour convaincre les décideurs allemands, d’autant plus que le nouveau local aurait fermé quelque temps après son ouverture.

Car pour eux, et c’est aisément compréhensible, de jeunes étudiants ne sont pas suffisamment éclairés pour donner leur consentement à un État connu pour surveiller en masse ses citoyens. Pour Microsoft, c’est évidemment une perte considérable de clients, mais les équipes de la firme travailleraient déjà sur une solution alternative.

 

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Pat

    14 juillet 2019 at 13 h 32 min

    Une bonne décision.
    La seconde étape serait d’ôter Windows et d’installer un système d’exploitation sécurisé qui ne transmettra pas vos données à son constructeur.

    • flutterbrony

      14 juillet 2019 at 22 h 24 min

      +1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests