Apple: archiver ses données génétiques dans un iPhone

Apple semble vouloir améliorer son projet ResearchKit, il vient d’annoncer le lancement d’une application pour stocker son ADN dans le Cloud, consultable depuis un iPhone.

Apple va proposer de lui confier votre patrimoine génétique

L’idée peut paraitre surprenante, mais Apple devrait lancer une application destinée à stocker son patrimoine génétique sur le Cloud, afin de pouvoir l’analyser depuis son smartphone. L’idée serait de mieux comprendre les maladies et d’améliorer la médecine, une multitude d’applications devraient à terme pouvoir révolutionner le domaine médical.

Apple va proposer de lui confier votre patrimoine génétique

La firme à la pomme n’a jamais caché son intérêt pour le domaine médical, qui comme Google y voit un vecteur de croissance important pour ses produits high-tech. La firme de Cupertino a lancé en mars dernier la plateforme ResearchKit dont l’objectif est de centraliser toutes les informations médicales collectées par les différents terminaux de la marque et qui sert de base aux développeurs pour créer des applications et à la recherche scientifique. Cette plateforme devrait pouvoir aider la santé de tous les utilisateurs, mais également du milieu médical dans son ensemble, pour faire avancer la science avec une énorme base de données.

Apple entend aller plus loin dans cette démarche et a signé un partenariat avec l’hôpital du Mont Sinaï et l’université de Californie pour la collecte de l’ADN. Une fois le séquençage génétique effectué, les données pourront être archivées dans un Cloud et très facilement accessible depuis un iPhone. Le premier projet auquel veut s’attaquer Apple avec cette vaste base de données, est une meilleure compréhension des naissances prématurées.

Le 8 juin prochain se tiendra la conférence WWDC où les développeurs du monde entier pourront découvrir cette application. Les volontaires souhaitant faire avancer la médecine devront utiliser un kit salivaire, qui sera analysé par un laboratoire partenaire. A l’avenir, les smartphones, les montres connectées ou les « wearable computer » seront autant de sources potentielles de données pour croiser les informations et comprendre un peu mieux notre santé.

Source.


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Pingback: Apple: archiver ses données génétiques dans un iPhone | Global Media Groupe

  2. Patos le fourbe on

    Il n’y a que moi que ça inquiète une telle dérive (on est sur des téléphones, on parle de clients d’une multi-nationale, et de collecte d’ADN….

    Après on peut se demander qui est assez bête pour donner son séquençage ADN à Apple (ou un autre)….

  3. Pingback: Apple: archiver ses données gén&e...

Répondre