Suivez-nous

Gaming

Apple aurait gagné 360 millions de dollars grâce à sa « taxe » sur Fortnite

Rien que sur l’App Store, le jeu Fortnite aurait généré 1,2 milliard de dollars. Et Apple prélève une commission énorme sur ces revenus.

Il y a

  

le

 

Par

Fortnite
© Epic Games

Après Spotify, c’est Epic, le développeur du jeu Fortnite, qui se rebelle contre la taxe de 30 % d’Apple. Fortnite est un jeu gratuit. Cependant, les joueurs sont encouragés à acheter des biens virtuels afin d’améliorer l’expérience de jeux. Et lorsqu’un joueur fait des achats depuis un iPhone, Apple prélève sa commission de 30 % sur les achats effectués par les joueurs.

Cette pratique est de plus en plus critiquée par les développeurs et la semaine dernière, Epic a décidé d’utiliser un système de paiement direct pour permettre aux joueurs de ne pas passer par le système de paiement de l’App Store et donc d’éviter de payer la « taxe » d’Apple. Mais cela n’a pas plu à la firme de Cupertino, qui a décidé de bannir Fortnite de sa boutique d’applications.

La guerre a été déclarée et Epic a décidé de porter plainte contre Apple, mais aussi contre Google qui a également banni Fortnite du Play Store (cependant, les joueurs peuvent continuer à installer le jeu sur leurs smartphones Android sans passer par la boutique de Google).

Des centaines de millions de dollars en jeu

Si l’affaire prend autant d’ampleur, c’est parce que le jeu Fortnite génère des revenus colossaux. Et les 30 % prélevés par Apple sont une source de revenus non négligeable. On parle de centaines de millions de dollars.

Dans un article publié vendredi, nos confrères de Business Insider ont relayé des estimations fournies par Sensor Tower des revenus générés par Fortnite, ainsi que des commissions générées par Apple et Google. D’après celui-ci, rien que sur l’App Store, les joueurs sur Fortnite ont déjà dépensé plus de 1,2 milliard de dollars. Et la commission prélevée par Apple serait estimée à 360 millions de dollars, au total.

Fortnite : 10 infos pour comprendre le conflit avec Google et Apple

Les revenus générés sur le Play Store de Google, avant le bannissement, sont nettement plus faibles. En effet, pendant longtemps, Fortnite n’était pas disponible sur la boutique de Google. Mais les joueurs pouvaient installer le jeu sur leurs smartphones Android, soit en passant par une autre boutique, soit en installant directement le logiciel (ce qui est possible sur la plateforme de Google, mais pas sur celle d’Apple).

Fortnite est arrivé sur le Play Store de Google au mois d’avril et y a généré 10 millions de dollars de dépense des joueurs. Et la commission prélevée par la firme de Mountain View est estimée à 3 millions de dollars. Pour le moment, on ne sait pas comment ce conflit avec Apple et Google va se résoudre. Mais en tout cas, en bannissant Fortnite, les deux géants du numérique perdent une source de revenus très importante.

Sinon, on notera qu’après cette affaire, Facebook a aussi décidé de critiquer ouvertement la taxe de 30 % d’Apple. Le numéro un des réseaux sociaux vient de lancer une fonctionnalité qui permet aux PME de lancer des événements en ligne payants. Et celui-ci ne prélèvera pas de commission sur les paiements. Cependant, pour les transactions qui se feront sur iPhone, les PME ne recevront que 70 % des revenus générés, car Apple prélève sa commission de 30 %. Et Facebook a décidé de mentionner cela explicitement lors des paiements sur iOS.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests