Apple peut enfin faire interdire les smartphones Samsung aux États-Unis

Dans la guerre des brevets qui oppose Apple et Samsung, la marque à la pomme vient d’obtenir une première victoire. Certains smartphones Samsung ne pourront plus être vendus aux États-Unis dans l’état.

Justice : Apple gagne une bataille importante contre Samsung

Une décision de justice vient de donner le droit à Apple de demander une injonction d’interdiction de vente de certains smartphones Samsung. Ainsi, certains appareils du fabricant sud-coréen pourraient ne plus être vendus sur le sol américain. Cette décision fait suite à une plainte d’Apple, qui accusait Samsung de violer des brevets lui appartenant.

Apple aurait le droit d’interdire la vente de smartphones Samsung

En 2014, la juge Lucy Koh avait rejeté une plainte d’Apple qui demandait à Samsung de retirer certains modèles de smartphones des rayons, car ils utilisaient des fonctionnalités dont la firme de Cupertino détenait les brevets. La juge avait décidé de ne pas accéder à cette demande car cela ne concernait que quelques éléments des appareils.

Apple contre-attaque et cette fois la cour lui donne raison et annule le jugement de la juge Koh. Toutefois, les smartphones Samsung ne seront pas interdits à la vente aux États-Unis, mais le constructeur sud-coréen devra modifier ses terminaux en enlevant tous les éléments dont les brevets appartiennent à Apple.

C’est une victoire pour Apple, en guerre contre son rival sud-coréen depuis plusieurs années au sujet de violations de brevets. Gageons que Samsung ne se laissera pas faire si facilement.

Quelles fonctionnalités sont en cause ?

La cour fédérale a donc donné raison à Apple. Samsung devrait donc retirer de ses appareils les fonctionnalités qui sont incriminées. Il s’agit notamment de la fonction du glissement de doigt pour débloquer l’appareil, l’insertion de liens dans les numéros de téléphone, dates, etc. et la correction orthographique automatique. Selon le jugement rendu favorable à la firme de Cupertino, toutes ses fonctions devront être éliminées des smartphones Samsung vendus aux États-Unis.

Rappelons que l’an dernier, la marque sud-coréenne avait été condamnée à verser à son rival américain une somme de 120 millions de dollars de dédommagement pour la violation de 3 brevets.

Source


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Moi je vais breveter le fait d’afficher à l’écran une lettre lorsque l’on appuie sur son image. Je vais aussi breveter le fait de faire un quart de tour à une poignée pour ouvrir une porte !
    La correction automatique existe sur Word depuis des lustres.
    Le glisser existe depuis l’invention de la targette.

  2. C’est vraiment des débiles. Je rejoins le commentaire de Mrjhack… Ils feraient mieux d’étudier le fonctionnement de leurs batteries plutôt que de faire ch*** la concurrence.

  3. preuve qu’ils sont incapables d’innover pour faire des procès sur des fonctions aussi basiques

  4. En même temps on ne cherche à éliminer que les concurrents que l’on craint vraiment. “On a plus d’autre moyen, il faut l’éliminer”.

  5. Le glissement de haut en bas C’est le propre d’aplle. De la main droite de préférence! Juste pour savoir, ok Apple a gagné le jugement face à son conqurent, mais quid des possesseurs des smartphones d’avant jugement? Seraient ils poursuivies eux aussi?
    Faut arrêter les conneries Apple!

  6. Cela ne changera rien. les gens achèteront à l’étranger et l’importera aux Etats Unis.

Send this to a friend