Connect with us

Actualités

Apple serait en train de muscler son « Netflix de la presse »

Apple essaierait de convaincre des grands médias américains de rejoindre son offre Texture, un genre de « Netflix de la presse ».

Il y a

le

Apple ne cache plus son ambition de lancer un rival de Netflix. En même temps, la firme de Cupertino s’intéresse à la presse en ligne. En plus de proposer l’application Apple News, celle-ci a également fait l’acquisition de Texture, un service qui est parfois qualifié de « Netflix de la presse » ou de « Netflix des magazines ». En contrepartie d’un abonnement mensuel comparable à celui de Netflix, Texture propose un accès illimité à un certain nombre de magazines sur son application.

Et récemment, nous avons appris via notre confrère Re/Code qu’en coulisse, Apple tenterait de muscler cette récente acquisition. D’après ce site, la firme essaierait de convaincre les grands médias américains, comme le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post d’intégrer leurs contenus dans le catalogue proposé par Texture.

Apple, vers une offre tout-en-un ?

Alors que la firme de Cupertino continue de travailler sur son rival de Netflix, de nombreuses hypothèses circulent concernant ses projets. L’une de celles-ci est qu’Apple pourrait proposer une offre tout-en-un similaires à celles d’Amazon, qui pourrait intégrer du streaming de film et de séries, du streaming musical avec Apple Music, et du contenu (normalement payant) de presse par le biais de Texture. Mais bien entendu, il ne s’agit que d’un des scénarios possibles.

> Lire aussi :  Apple pourrait équiper ses iPhone de la 5G en 2020

En attendant, d’après Re/Code, Apple pourrait avoir du mal à convaincre les mastodontes de la presse américaine à rejoindre son aventure avec Texture, étant donné que ces médias ont déjà leurs propres abonnements payants.

Mais Apple pourrait argumenter en rappelant sa capacité à convertir des utilisateurs d’iPhone en abonnés pour des services payants, ainsi que l’audience potentielle que les médias peuvent avoir en travaillant avec la firme. Par exemple, lancé seulement en 2015, Apple Music compte déjà 50 millions d’abonnés payants.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests