Suivez-nous

Mobile

Apple suscite l’inquiétude des développeurs avec une énième exigence

Le bouton « Login » d’Apple aura une place proéminente par rapport à ceux de Facebook et de Google sur les applications iOS. Voici pourquoi.

Il y a

le

Le login d'Apple
Exemple sur le site pour développeurs d'Apple / © Apple

Bientôt, un bouton Apple s’ajoutera aux boutons de connexion de Facebook et de Google sur les sites et les applications du monde entier. A l’occasion de la WWDC qui s’est tenue en début de semaine, la firme de Cupertino a officialisé le « Sign in with Apple », un nouveau bouton qui viendra concurrencer les logins de Facebook, Google, Twitter et autres sur le web.

Là où Apple veut se distinguer de ses concurrents, c’est sur le respect de la vie privée des utilisateurs. Mais c’est la façon dont le géant Apple tente d’imposer ce bouton aux développeurs qui attire l’attention, et suscite l’inquiétude de la communauté sur les réseaux sociaux.

Apple utilise l’App Store pour pousser son login

Hier, nous évoquions la mise à jour des consignes de l’App Store pour les développeurs qui exige que ces derniers ajoutent le bouton « Sign in with Apple » sur les applications utilisant déjà des systèmes d’identification de Google ou de Facebook. Autrement dit, sur les applications de l’App Store où il y aura un bouton login de Facebook ou de Google, il y aura donc obligatoirement celui d’Apple.

Mais ce n’est pas tout : la dernière information en date récupérée par nos confrères de Reuters évoque une injonction d’une nature plus radicale : Apple inviterait gentiment ses développeurs à placer son bouton au-dessus de ceux des autres services.  Il ne s’agirait cependant pas d’une obligation mais plutôt d’une (vive) recommandation en matière de design d’applications pour les plateformes de la firme de Cupertino. Reuters explique que ce placement n’est pas obligatoire, de nombreux développeurs chercheraient à respecter celle-ci afin de faciliter l’approbation des applications pour l’App Store…

Le lancement de ce bouton par Apple sera certainement observé de près dans la mesure où la firme de Cupertino fait actuellement l’objet d’une plainte pour concurrence déloyale en Europe. En effet, Spotify accuse le groupe d’utiliser le règlement de l’App Store afin de désavantager des développeurs tiers au profit de ses propres services (comme Apple Music qui est un concurrent de Spotify).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests