Suivez-nous

Smartphones

Apple ne voit pas de menace chinoise, bien que cela puisse pénaliser ses profits

Pour Tim Cook, Apple ne risque pas d’être banni par la Chine en représailles aux sanctions américaines contre Huawei.

Il y a

  

le

 

Par

logo Apple
© MichaelGaida (Via Pixabay.com)

Sur fond de guerre commerciale, les États-Unis ont décidé de bannir Huawei, une sanction qui a de lourdes conséquences sur les projets de l’entreprise chinoise, même si celle-ci assure qu’elle s’est préparée depuis longtemps à ce scénario. De nombreux médias se demandaient si à son tour, la Chine pourrait sanctionner Apple en représailles aux sanctions américaines contre Huawei.

Mais visiblement, cela n’est pas près de se produire d’après Tim Cook, le CEO d’Apple. Comme le rapporte Reuters, dans une récente interview sur CBS News, Cook s’est exprimé à ce sujet. « À l’heure actuelle, les Chinois n’ont pas du tout ciblé Apple et je ne prévois pas cela, pour être honnête », a déclaré le patron d’Apple.

Huawei ne le souhaite pas à Apple

Il y a une semaine, Ren Zhengfei, le fondateur de Huawei, avait lui-même indiqué qu’il ne souhaite pas un bannissement chinois d’Apple. « D’abord, cela ne se produira pas et ensuite, si cela se produit, je serai le premier à m’y opposer […] Apple est mon professeur, il est en tête. En tant qu’étudiant, pourquoi je m’attaquerais à mon professeur ? Jamais », déclarait-il.

Mais en vérité, des sanctions chinoises, similaires à celles des USA contre Huawei, affecteraient gravement la firme de Cupertino.

Il y a deux semaines, un analyste de Goldman Sachs a donné une estimation des conséquences qu’auraient des sanctions chinoises sur les activités d’Apple. « Les investisseurs nous ont posé des questions sur l’exposition financière d’Apple à la Chine, compte tenu de la possibilité d’une interdiction des produits Apple dans ce pays, en représailles des exigences de licence américaines pour Huawei annoncées vendredi dernier », lirait-on dans une note adressée aux clients de Goldman Sachs. Et d’après les estimations de cette note, un bannissement des produits Apple en Chine ferait perdre pas moins de 29 % des bénéfices de l’entreprise : la firme de Cupertino perdrait ainsi plus de 15 milliards de dollars de revenus nets par an. La Chine, c’est 17 % du chiffre d’affaires d’Apple. Mais les marges de la marque à la pomme y seraient particulièrement élevées.

D’ailleurs, même si la Chine ne bannit pas officiellement Apple, de nombreux internautes chinois ont appelé au boycott de la marque à la pomme. Et même cela pourrait affecter les ventes d’iPhone dans l’Empire du Milieu.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests