Suivez-nous

Tech

Après avoir envoyé deux astronautes dans l’ISS, SpaceX vient de réussir un nouveau lancement

Voici donc 60 nouveaux satellites qui ont rejoint la constellation Starlink.

Il y a

  

le

 
SpaceX Starlink
© SpaceX

Trois jours après l’arrivée de Bob Behnken et Doug Hurley dans l’ISS à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX, l’entreprise d’Elon Musk ne perd pas de temps et se remet immédiatement au travail. Aujourd’hui, les équipes de SpaceX ont continué d’avancer sur l’élaboration de la constellation artificielle Starlink en envoyant 60 satellites supplémentaires. De ce fait, Starlink comprend désormais 480 satellites.

Depuis le même point de départ de la capsule Crew Dragon qui a permis d’envoyer dans la Station Spatiale Internationale 2 astronautes américains, SpaceX a lancé une nouvelle Falcon 9 cette fois inhabitée, mais en l’espace de seulement 4 jours. Pour rappel, les satellites Starlink ont pour objectif à long terme de fournir une excellente connexion à internet pour n’importe quel être humain, en particulier dans les zones mal desservies où les réseaux terrestres ne sont pas présents ou n’offrent pas de connexions à haut débit.

Lors du dernier lancement, de nombreux astronomes ont demandé à SpaceX de faire un effort afin de rendre les satellites moins scintillants et donc d’éviter une pollution lumineuse qui peut être gênante pour leurs observations. SpaceX a bien pris en compte cette demande et l’un des 60 satellites lancés cette semaine est équipé d’une visière qui peut être déployée après le lancement afin d’empêcher les rayons du soleil de refléter sur sa surface et ses antennes. Si cette solution fonctionne, cette visière devrait faire partie de la fabrication de l’ensemble des prochains satellites.

Par ailleurs, cette période de gloire rencontrée par SpaceX tombe à pic, puisqu’aujourd’hui l’entreprise américaine fête les 10 ans du premier lancement de sa fusée Falcon 9. Il aura donc fallu près d’une décennie pour que cette fusée entre dans l’histoire en transportant deux êtres humains en directement de l’ISS. La prochaine décennie de SpaceX, s’annonce encore plus excitante avec notamment un retour prévu sur la Lune et pourquoi un tout premier voyage sur Mars.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Mourocq

    4 juin 2020 at 17 h 35 min

    Je ne vois pas ce qu’il y a d’excitant à envoyer des humains sur un astre mort.
    Tout cela avec des propulseurs chimique dont le rendement est désespérant faible, mais qui sont fortement polluants.

    • Illuminati

      5 juin 2020 at 4 h 32 min

      Tu dis n’importe quoi. Le méthane est un gaz naturel qui lorsque brûlé dégage du CO2 (qui compose 95.32% de l’atmosphère de Mars) et de l’eau pure.

      Et qui te dis que Mars est un astre mort?

      • andre grenier

        6 juin 2020 at 0 h 10 min

        Les fusées modernes fonctionnent a l’hydrogène liquide, ce sont les boosters qui sont polluants.

        • lucky

          6 juin 2020 at 9 h 30 min

          apparemment ariane abandonnera aussi l’hydrogene liquide (moteurs vulcain) au profit du méthane liquide (moteurs prometheus, essais 2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests