Suivez-nous

Crypto-monnaies

Après Facebook, c’est au tour de Telegram de lancer sa cryptomonnaie

Selon un rapport du New York Times, Telegram s’apprête à déployer le Gram, sa cryptomonnaie dès le mois d’octobre

Il y a

  

le

 
Telegram cryptomonnaie
© Telegram

Quelques mois après l’annonce de la création de la Libra, une cryptomonnaie initiée par Facebook et soutenue par 28 autres entreprises et ONG, c’est désormais au tour de Telegram de faire son annonce. Créé en 2013 par Pavel Dourov, épaulé par les frères Nikolaï, le service de messagerie concurrent direct de WhatsApp séduit de plus en plus de nouveaux utilisateurs, et notamment de nombreux hommes politiques. Lors d’une panne de Facebook au cours des derniers mois, Telegram a accueilli près de 3 millions de nouveaux utilisateurs en une seule soirée. Ce service de messagerie, dont le siège social est à Berlin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et décide de se pencher sérieusement sur la cryptomonnaie.

Selon un rapport du New York Times, Telegram s’apprête à déployer le Gram, sa cryptomonnaie dès le mois d’octobre prochain. Depuis plusieurs années, Pavel Dourov évoque le sujet, cependant il se pourrait que l’on soit arrivé à un moment où ce projet n’a jamais été aussi concret. Du moins, c’est ce que laisse entendre cette rumeur selon laquelle Telegram se doit de présenter sa cryptomonnaie avant le 31 octobre, sous peine de perdre juridiquement les 1,7 milliard de dollars collectés pour faire de son projet une réalité.

Comme la Libra, la régulation du Gram devrait poser problème

D’après les informations du média américain, cette deadline du 31 octobre serait bien réelle. Ce qui devrait donc inciter Telegram à présenter le Gram le plus rapidement possible, au cours de ces deux prochains mois. Selon une prise de parole de la part de trois investisseurs, qui ont fait le choix de rester anonymes, les utilisateurs pourront stocker leurs acquisitions dans un portefeuille numérique qui sera offert à plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde.

Pour le moment, on ne sait pas très bien comment les organismes de réglementation vont faire pour réguler cette nouvelle cryptomonnaie, sachant que l’application Telegram est un service décentralisé, qui a connu de nombreux déboires avec quelques gouvernements. Pour revenir à la Libra de Facebook, elle a déjà fait l’objet de nombreux examens minutieux et cela continue encore aujourd’hui. Selon les dernières informations, Facebook souhaiterait pouvoir officialiser le lancement de la Libra dès 2020.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests