Connect with us

Crypto-monnaies

Une arnaque au Bitcoin usurpe l’identité de Sarkozy, Fillon et Tapie

Derrière ces publicités mensongères, une plateforme de trading recensée dans la liste noire de l’AMF.

Il y a

le

bitcoin
(c) Pexels

Ce sont nos confrères des Echos qui ont relevé l’arnaque : une publicité mensongère circule depuis plusieurs mois sur le web et fait la promotion d’une prétendue start-up suisse dans les crypto-monnaies.

« Bernard Tapie dévoile son secret pour faire fortune »

Celle-ci usurpe l’identité de Bernard Tapie, François Fillon et Nicolas Sarkozy pour convaincre de crédules investisseurs d’y placer leur argent. Les fraudeurs n’ont aucune limite dans leur démarche et rabâchent des slogans agressifs et trompeurs.

Il usurpent aussi l’identité de sites connus pour s’en servir comme des tunnels d’acquisition de clients. Voici l’exemple d’une landing page frauduleuse hébergée sous un nom de domaine sans lien avec BFM TV.

arnaque

Une landing page frauduleuse, usurpant l’identité de BFM TV

« Enfin guéri du cancer, Bernard Tapie vient d’annoncer qu’il s’apprête à investir 30 millions d’euros dans une société de crypto-monnaie » ou encore « Bernard Tapie dévoile son secret pour faire fortune rapidement » viennent aussi s’afficher sur des bannières présentes sur des sites d’informations populaires tels que Coindesk ou CCN.

Les Echos a contacté l’avocat de M. Tapie, qui a décidé de porter plainte contre les auteurs.

Un courtier placé sur la liste noire de l’AMF

Le courtier derrière ces publicités mensongères a été identifié par l’autorité des marchés financiers français (AMF), et il a été placé sur la liste noire. Cependant, il n’est pas facile de remonter à l’origine des fraudeurs et le régulateur n’a pas encore été en mesure de fermer le site. Plusieurs utilisateurs se sont plaints du service sur les différents forums de finance en ligne.

Depuis le début de l’année, l’AMF affirme que les français ont perdu plus de 31 millions d’euros à la suite d’arnaques de ce type. Les Echos précise que le préjudice médian a explosé sur la période – passant de 5 000 euros en janvier à plus de 24 000 euros à la fin du mois d’août. Les techniques de tromperies sont toujours plus créatives, à l’instar de cette escroquerie où l’identité du Pape a été usurpée.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests