Arrestation de deux adolescents français, suspectés d’avoir vandalisé YouTube

Vous vous rappelez du piratage des clips de Vevo sur YouTube au mois d’avril ? Deux adolescents français, suspectés d’avoir été derrière cet acte de vandalisme (numérique), ont été placés sous contrôle judiciaire. Le procès devrait avoir lieu en octobre à Paris.

Deux adolescents français, soupçonnés d’avoir piraté les chaines de Vevo sur YouTube, sont placés sous contrôle judiciaire, indique un article d’AFP.

Le piratage du 10 avril sur YouTube n’était pas passé inaperçu

Les hackers avaient vandalisé plusieurs chaînes de chanteurs populaires comme Selena Gomez, Chris Brown, Drake, Taylor Swift ou Katy Perry, et y avaient affiché des messages du type « libérez la Palestine » en description.

Despacito, la vidéo la plus regardée de YouTube n’y avait pas échappé. La vignette du clip a été remplacée par une capture de la série Casa de Papel.

Cette attaque, qui a duré plusieurs heures, était signée « Prosox » et « Kurois’h ». Selon François Molins, procureur de la République de Paris, « les deux individus agissant sous les pseudonymes de Prosox et de Kurois’h » ont été identifiés grâce à une investigation de la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information (Befti). Les deux Français de 18 ans ont été interpelés dans les Hautes-Pyrénées et en Isère.

Le parquet indique qu’ils sont poursuivis pour « accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données », « modification et suppression frauduleuse de données d’un système de traitement automatisé de données » et « entrave au fonctionnement d’un système de traitement automatisé de données ».

Le site de Variety note que ces arrestations sont le fruit d’une collaboration entre le bureau du procureur de Paris avec celui de Manathan (où se trouve le QG de Vevo).

Le procès aura lieu en octobre devant le tribunal correctionnel de Paris.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.