Atlas, le robot de Boston Dynamics bientôt plus agile qu’un humain ?

La société Boston Dynamics a encore augmenté les capacités de son robot Atlas, une machine désormais capable de faire du parkour en toute fluidité.

Une nouvelle vidéo dévoilée par Boston Dynamics fait état des nouvelles capacités de son robot Atlas. Alors que celui-ci était déjà capable de prouesses telles que le saut ou le salto, le robot est désormais apte à faire du parkour, c’est-à-dire à sauter par dessus des obstacles, puis passer une série de marches hautes de 40 centimètres chacune. Discipline exigeante, le parkour consiste à passer des obstacles à l’aide de la course, du saut ou de plusieurs déplacements basés sur l’équilibre. Si Atlas n’est pas encore en mesure de sauter d’immeuble en immeuble, il n’en reste pas moins que ses performances sont déjà impressionnantes.

Atlas, un robot effrayant de réalisme

En effet, Atlas réalise des gestes dont la fluidité est effrayante de réalisme puisqu’elle rappelle définitivement celle de l’être humain. Pour effectuer de tels mouvements, la machine utilise plusieurs caméras embarquées ainsi que des marqueurs présents sur le trajet. Grâce à ces derniers, Atlas connaît la hauteur et la longueur des obstacles qui se présentent à lui. En temps réel, un logiciel régule les mouvements du robot pour qu’il ne réalise pas des gestes avec un manque ou un excès de puissance.

> Lire aussi :  [Vidéo] Ce robot qui danse sur Bruno Mars vous fera pleurer de rire

Pour l’instant, il est difficile de savoir si Boston Dynamics, propriété de SoftBank, trouvera des clients capables d’adopter des robots comme Atlas ou SpotMini. Pour rappel, ce dernier ressemble à s’y méprendre au robot chien mis en scène dans Metalhead, l’épisode 4 de la saison 3 de Black Mirror. Dans la vraie vie, SpotMini n’est pas un robot tueur, mais bien une machine capable d’ouvrir puis de franchir une porte à retour automatique, ou de laisser passer un de ses semblables.

Le robot de l'épisode Metalhead

Le robot de l’épisode Metalhead © Black Mirror

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.