Attention, collector !

Si vous vivez aux USA et que vous avez un peu la fibre geek, précipitez-vous chez votre marchand de journaux préférés et essayer de vous procurer un exemplaire du dernier numéro du vénérable magazine Esquire. Ce numéro anniversaire, fêtant les 75 ans du journal, propose une couverture animée dont une partie est réalisée avec de

Si vous vivez aux USA et que vous avez un peu la fibre geek, précipitez-vous chez votre marchand de journaux préférés et essayer de vous procurer un exemplaire du dernier numéro du vénérable magazine Esquire.

Ce numéro anniversaire, fêtant les 75 ans du journal, propose une couverture animée dont une partie est réalisée avec de l’encre électronique, ainsi que quelques publicités.

Cette initiative originale permet au passage de constater que la technologie du papier électronique permet déjà d’afficher des pages en couleur, contrairement à ce que j’affirmais hier.

Bientôt des pubs qui clignotent dans vos magazines préférés ? Je pense que les annonceurs sont déjà sur coup : lorsque les coûts deviendront raisonnables et que les spécificités logistiques seront maîtrisées, la technologie va bientôt se répandre comme une traînée de poudre…
Voir les détails sur le site d’Esquire


Nos dernières vidéos

25 commentaires

  1. J’ai toujours l’impression que c’est en noir et blanc, il y a seulement un éclairage blanc sur des images couleurs qui font ressortir les couleurs…

  2. Eric

    @LsD, effectivement, la variation sur les couleurs vient juste d’un effet de luminosité, mais cela tendrait quand même à prouver que l’on peut déjà afficher de la couleur, sauf si les parties en couleur sont de simples photos recouvertes d’un « calque » à luminosité variable…

  3. Complément d’info qui confirme que le bousin s’adresse aux geeks :
    Esquire donne la possibilité de « hacker » la couverture (il y a un connecteur pour cela dans le montage).

    cf cette interview
    ( http://gadgets.boingboing.net/.....s-hac.html )

    But on to the question most of the geeks have been asking: Can you rip out the cover and use it for your own projects?

    Griffin says it should be possible — « We look forward to seeing what people do it » — although there isn’t any discrete input on the custom-designed circuit board that will control the e-paper. The data will be baked into the circuitry. Figuring out how to reprogram the e-paper controller or installing an entirely new one will be up to the hackers.

  4. Pingback: Et si on ajoutait des pubs dynamiques à nos journaux papiers ? « TechGreen

  5. Eric

    @mrboo, ah oui je n’avais pas pensé à ça : avant les publicitaires, ce sont d’abord les hackers qui vont s’emparer du truc 🙂

  6. Euh … AdBlock Plus est livré en standard avec le magazine ? 😀
    Je trouve cela moyen, car l’abus est juste au coin de la rue, l’abus de l’utilisation de ces effets Bling Bling par les annonceurs.
    Perso, j’achête un magazine pour son contenu pas pour la publicité.

  7. Pingback: La Souris blogue… Le blog de l’agence La Souris qui Colle au Tapis… » C’est déjà demain !

  8. Ha ben ca va être cool pour l’environnement ca !
    (quid du recyclage des milliers de magazines électroniques si la technologies de répand vraiment ?…)
    J’espère au moins que les prix des magazines vont baisser si les publicitaires peuvent nous faire clignoter les yaourts et les couches culottes entre 2 pages de Publi-Reportage…

  9. Eric

    @quiz et Bastien, et si c’était l’inverse : imaginez les tonnes de papier que la technologie encre+papier électronique va faire économiser…

  10. @Eric : tu es optimiste.
    On aurait pu prévoir aussi en 1995 qu’Internet allait faire disparaitre les magazines car il n’y avait plus d’intérêt dans le « papier », on pourrait très bien lire la version PDF de ses magazines… mais je crois qu’en plus d’un public non technophile, les magazines restent un format de consultation de l’information différent de l’écran.
    Personnellement j’apprécie de lire mon petit Voici quand je vais « à la commission » ! Et ca m’emmerderait un peu si les pubs de mon Voici clignotaient sans arrêt alors que je suis justement en pleine pause off-line de la journée.
    Enfin je m’égare un peu, mais tout ca pour dire qu’il est pour l’instant bien difficile de savoir comment cette technologie va se développer.

  11. Ouai, m’enfin une fois qu’on a vu cette version, ou l’on comprend comment ça marche, ce n’est ni plus ni moins qu’une espèce d’écran LCD intégré dans une couverture…
    A part le coup de pub, je vois par vraiment l’interêt, surtout quand on connait la toxicité des piles au litium !!! Pas très écolo tout ça !
    Pas Bien !

  12. Je l’ai vue cette couverture. Je trouve que ça fait assez cheap en fait.
    C’est pas lumineux.
    J’ai eu l’oeil attiré et je me suis demandé si la couv’ avait un « problème ». Mais j’ai pas eu envie d’acheter une Ford Flex pour autant.
    Et s’il faut rajouter 1 centimètre à nos magasines pour ce genre de pubs, non merci.

  13. Pingback: L’encre éléctronique « Like2BeGeek’s Blog

  14. Pingback: Crise economique, e-monde et le reste

  15. Pingback: La couverture électronique d’Esquire disséquée | Presse-Citron

  16. Pingback: OldTech:Esquire introduit l’encre électronique | Whytech

Send this to a friend