Suivez-nous

Tech

AZERTY amélioré et BÉPO, de nouveaux claviers pour faire moins de fautes

Si le projet date de 2015, l’AFNOR a finalement dévoilé sa nouvelle norme française par le biais de deux claviers, respectivement connus sous nom d’AZERTY amélioré et de BEPO. Mais en fait, quels sont les changements ?

Il y a

  

le

 
Claviers AZERTY amélioré et BÉPO
© Unsplash / Olena Sergienko

Ce mercredi 3 avril, l’AFNOR (Association française de normalisation) a officiellement dévoilé une nouvelle norme des claviers numériques en France, baptisée sobrement NF ZF1-300. Selon l’organisation française, les touches actuelles de ces derniers empêchent certaines modifications lors de la rédaction, ce qui a mené à la création de nouveaux claviers : AZERTY amélioré et BEPO.

Claviers AZERTY amélioré et BEPO, quelles différences ?

Pour ce qui est de l’AZERTY amélioré, le clavier tend à mettre en avant les caractères spéciaux, qui n’apparaissent pas du tout sur les touches des dispositifs actuels, puisque celles-ci sont simplement attribuées aux lettres traditionnelles. En conséquence, la nouvelle norme de l’AFNOR tend à mettre en avant des plusieurs caractères, comme les symboles monétaires et les guillemets français. De la même façon, le dièse et le signe arobase sont positionnés de manière à être plus simple à trouver, comme c’est le cas sur les claviers des ordinateurs Mac d’Apple. Dans ce cas, 93% des positions connues restent inchangées, précise l’association.

Pour ce qui est du clavier BÉPO, il met en avant un tout autre ordre des lettres que celui que l’on connaît actuellement, s’émancipant de l’AZERTY et du QWERTY. Selon l’AFNOR, il s’agit là de « la disposition la plus ergonomique et efficace possible pour la saisie du français, d’autres langues européennes basées sur l’alphabet latin, mais aussi pour la programmation ». Si celui-ci peut sembler récent, il a été inventé en 2003 et est déjà disponible « sous licence libre sur de nombreux systèmes d’exploitation ».

Néanmoins, l’arrivée de cette nouvelle norme et de la présentation d’AZERTY amélioré et BEPO ne signifient pas que les claviers traditionnels vont disparaître du jour au lendemain. En effet, l’AFNOR sait que fabricants et utilisateurs mettront du temps à prendre le pli, si bien que les nouveaux claviers ne débarqueront pas dans les boutiques tout de suite.

Source

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Jérémy

    4 avril 2019 at 0 h 35 min

    Parfois c’est bien de relire. Ne serait-ce qu’une fois avant de publier ! A moins que vous n’utilisiez déjà un clavier BEPO ?

  2. Tuvok

    4 avril 2019 at 6 h 43 min

    Personne ne relit les articles, du jour au lendemain ?

  3. Marc Raynaud

    4 avril 2019 at 7 h 56 min

    Votre rédacteur écrit « du genre au lendemain ». Nous savons que le genre est politiquement correct mais votre rédacteur devrait quand même revoir les normes de son clavier et de son logiciel.

  4. JeanM64

    8 avril 2019 at 17 h 18 min

    Pourquoi générer une nouvelle disposition alors que (sous Linux) il suffit d’utiliser la disposition Latin-9 donne accès à tous les caractères du français (y compris les guillemets) et également aux caractères courants européens. Ce serait plutôt à Windaube de s’améliorer en copiant le monde libre !
    Pour le français, obtenir les majuscules accentuées, il suffit d’être en « verrouillage majuscule » « ¿À priÔRÏ, SEÑOR, Ça est ÉpoustoÙflant? »

  5. Le Monolecte

    17 janvier 2020 at 15 h 39 min

    En tout cas, les fabricants ne se bousculent pas pour lancer des claviers BÉPO…

    Alors, oui, il faut une adaptation d’autant plus grande que vous étiez rapide en AZERTY… ce qui implique que pour les débutants, livré par défaut, ce ne serait pas un problème.

    Mais quand même : une meilleure ergonomie = disparition des douleurs dues à un claviotage intensif.

    Ce n’est pas rien, quand même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests