Bird : et l’oiseau devint licorne

Une entreprise californienne de location de trottinettes électriques a atteint le statut de licorne en un temps record.

bird-dollars
Héritant du nom de la créature fantastique éponyme, la Licorne numérique était aussi supposée revêtir son statut imaginaire et extraordinairement rare. Après tout, on ne croise pas une licorne tout les quatre matins. Quoique…

Ivre, il lève 1 millard de dollars en moins d’un an

1 milliard de dollars. Voilà la somme astronomique d’argent qui permet de s’asseoir à la table des starts-up stars et de revendiquer le statut de licorne. Dans la Silicon Valley, le nombre de « licornes » est impressionnant. On en décompte pas moins de 200. Fondée en septembre 2017, la société Bird a atteint son statut de licorne en moins d’un an d’activité. Un nouveau record auparavant détenu par Desktop Metal, une société d’imprimantes 3D.

Money never sleeps

Parmi les nombreuses marques de trottinettes électriques aux USA, la start-up Bird était, encore tout récemment, estimée à 400 millions de dollars après une levée de fonds début Mars.
Deux mois plus tard, l’entreprise récidivait l’exploit et atteignait le fameux milliard de dollars après une troisième levée de fonds à 150 millions de dollars. D’après le magazine Quartz, trois investisseurs – Sequoia, Accel, et Tusk Ventures – semblent s’intéresser de très près au succès de Bird. Toujours selon Quartz, ces derniers auraient d’ores et déjà signé les accords commerciaux et transféré les fonds.
Bird
Bird, basée à Santa Monica, l’une des communes formant le comté de Los Angeles, est une société spécialisée dans la location de trottinettes électriques Xiaomi M365 (qui se vendent comme des petits pains par chez nous également). Le modèle d’affaires de Bird est le même que celui des vélos en libre service sans point d’attache que nous connaissons dans nos villes. Il est donc possible de louer une trottinette n’importe où et de la laisser également n’importe où, grâce à l’application mobile géolocalisée. De fait, en quelques mois, les trottinettes Bird sont devenues tellement nombreuses qu’elles font désormais partie du paysage entre Pacific Palissades et Venice, sur le littoral doré qui borde Los Angeles. Un phénomène qui n’est pas sans surprendre dans une ville gigantesque et totalement dédiée à l’automobile comme l’est Los Angeles.
Mais tout cela ne serait finalement qu’une étape parmi tant d’autres pour Bird qui continue son insolente ascension. Des témoins de la troisième levée de fonds parlent déjà d’un cumul total de 300 millions de dollars rapprochant la start-up d’une valorisation estimée à 2 milliards de dollars. Toujours plus…


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.