Connect with us

Mobilités Urbaines

BlaBlaCar s’offre les bus longues distances Ouibus de la SNCF

BlaBlaCar va acquérir la filiale Ouibus de la SNCF. L’entreprise publique va entrer dans le capital de la start-up. L’objectif est de créer une offre train, bus et covoiturage.

Il y a

le

Blablacar rachète Ouibus à la SNCF

La SNCF vient de vendre sa filiale de liaison par bus, Ouibus à BlaBlaCar et vient d’entrer au capital de la plateforme de covoiturage. L’objectif d’un tel partenariat est de proposer une offre multimodale combinant le train, le bus et le covoiturage.

La SNCF vend Ouibus à BlaBlaCar et rentre dans son capital

C’est une grosse opération que vient de réaliser BlaBlaCar. La start-up, leader mondial du covoiturage vient de s’offrir la filiale Ouibus de la SNCF. Cette dernière entre toutefois dans le capital de la start-up française avec, pour objectif, de créer une offre multimodale pour les utilisateurs. Un rachat qui part d’un constat simple.

En effet, selon le cofondateur et directeur général de BlaBlaCar, Nicolas Brusson : « énormément de nos covoitureurs font aussi du bus et vice-versa. On se rend compte qu’il y a une complémentarité très, très forte ».

Le directeur général de la start-up poursuit : « L’évolution de BlaBlaCar, c’est en fait d’ouvrir à une mobilité partagée beaucoup plus large que le covoiturage et donc une mobilité partagée sur la route qui comprend la voiture et le bus, à une échelle européenne, voire mondiale ». L’idée est donc de proposer aux utilisateurs une offre combinant le train, le bus et le covoiturage. Pour effectuer cet achat, dont le montant n’a pas été dévoilé, et devenir propriétaire à 100 % de la filiale de la SNCF, BlaBlaCar va lancer une levée de fonds de plus de 100 millions d’euros. Ce type de stratégie l’aidera à lutter sur un marché concurrentiel, d’autant que des géants aussi sont à l’affût, comme Google ou Facebook.

> Lire aussi :  Waze lance son service de covoiturage aux États-Unis

L’ennemi commun de la SNCF et de BlaBlaCar : la voiture individuelle

L’offre multimodale combinant train, bus et covoiturage devrait être effective à partir de l’été 2019 pour les clientes de oui.sncf. En quelques clics, il sera possible de préparer son voyage combinant les trois modes de transport. La directrice générale de Voyages SNCF, Rachel Picard a, par ailleurs déclaré que ce partenariat relevait d’une stratégie commune aux deux entreprises : « Il y a quelques années, BlaBlaCar pouvait être considéré comme une ennemi de TGV parce que concurrent sur la longue distance. Aujourd’hui, on a un ennemi commun, c’est la voiture individuelle ». Notez que BlaBlaCar devient enfin rentable et commence à gagner de l’argent, il s’agit donc d’un bon investissement, au bon moment.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests