La licorne BlaBlaCar annonce être rentable pour la première fois en 12 ans

Après douze ans d’existence, la startup BlaBlaCar a annoncé qu’elle était rentable pour la première fois depuis sa création.

BlaBlaCar rentable

Dans un communiqué daté du 25 septembre, le français BlaBlaCar a annoncé qu’il avait désormais atteint son seuil de rentabilité. De fait, il peut affirmer « aujourd’hui que l’entreprise est rentable sur 2018 à ce jour », un chiffre en partie dû à une augmentation de la croissance de 40% de ses activités par rapport à l’année 2017.

Cette étape importante est également le fruit de l’internationalisation de la plateforme de covoiturage entre particuliers. En effet, la jeune pousse compte un total de 65 millions de membres pour 22 pays : par comparaison, c’est comme si (presque) toute la population française utilisait le service de BlaBlaCar. En France, ce dernier compte un total d’environ 15 millions de membres. Concernant les utilisateurs, Frédéric Mazzella, président fondateur déclare : « aujourd’hui, 40% des 18-35 ans en France covoiturent sur BlaBlaCar » mais « les seniors […] sont devenus le segment en plus forte croissance, leur proportion ayant doublé en six ans ».

> Lire aussi :  Waze lance son service de covoiturage aux États-Unis

De la diversification pour BlaBlaCar

Comme l’explique BlaBlaCar, « plus de 20% de son activité en France » est issue des trajets effectués depuis un domicile plutôt que depuis un hub de covoiturage traditionnel. Au début de l’année en cours, la startup a également lancé BlaBlaLines, une application dédiée aux trajets allant du domicile au travail. Quelques mois après sa mise en service, nul doute que la solution connaît un franc succès tout en participant à la stratégie de diversification de BlaBlaCar.

Nicolas Brusson, cofondateur et CEO ajoute : « Atteindre la rentabilité est une étape importante pour BlaBlaCar qui illustre que les licornes en forte croissance s’inscrivent dans une réalité économique pérenne. Ne perdons cependant pas de perspective que notre croissance continuera d’être portée par l’innovation, la diversification et l’internationalisation. Nous restons donc avant tout dans une phase d’investissement ».

Pour rappel, BlaBlaCar a rejoint le cercle des licornes en 2015, année durant laquelle elle a été valorisée à plus de 1,6 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros) après une levée de fonds de 200 millions de dollars. À l’époque Frédéric Mazzella avait précisé: « Ce n’est pas tant la valorisation que le concept de licorne qui est important. Cela signifie que nos investisseurs estiment que nous avons un potentiel dans le digital qui va se réaliser ».


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.