Suivez-nous

Tech

Blockchain : Huawei et Tencent se joignent aux efforts du gouvernement chinois pour développer le secteur

Les entreprises rejoignent un groupe de réflexion chargé de préparer le futur de cette technologie.

Il y a

  

le

 
Chine Huawei USA
© Unsplash / Alejandro Luengo

En octobre dernier, Xi Jinping n’y était pas allé par quatre chemins. Le dirigeant chinois avait alors expliqué lors d’un d’un Bureau Politique du Parti Communiste que le pays devait tout faire pour « prendre la première place dans le domaine émergent des blockchains ». Pour ce faire, il invitait la Chine « à résoudre les problèmes dans les systèmes bancaires et financiers existants », pour garantir la prospérité du secteur.

Le groupe pourrait plancher sur l’élaboration d’un e-Yuan

Ce message semble avoir été bien reçu puisqu’on vient d’apprendre que le pays va se doter d’un comité national de la blockchain. Cette nouvelle instance comprendra les fers de lance de la Tech chinoise parmi lesquels Huawei, Tencent ou encore Baidu. Des branches de la Banque populaire de Chine ainsi que des conglomérats d’assurances ont également répondu présent. Comme le souligne Coindesk, ce groupe mise avant tout sur les géants des nouvelles technologies du pays et assez peu sur des startups vraiment spécialisées dans la blockchain. On retrouvera toutefois Conflux qui travaille depuis longtemps sur ces dossiers.

L’idée et de discuter et préparer l’élaboration de normes destinés à encadrer et promouvoir l’utilisation de cette technologie. Parmi les grands projets dont discutera probablement ce groupe, on retrouve notamment la mise en place d’un e-Yuan. La Chine travaille depuis un moment maintenant sur la création de sa propre monnaie électronique. L’idée de ses concepteurs est d’éviter qu’elle ne soit soumise à la spéculation.

Mu Changchun, qui travaille au sein de la Banque centrale de Chine sur ce projet, précise « La monnaie n’est pas faite pour la spéculation. Elle est différente du Bitcoin ou des stablecoins, qui peuvent être utilisés pour la spéculation ou nécessitent le soutien d’un panier de devises. » Pour y parvenir, l’Empire du milieu compte justement impliquer ses grands acteurs bancaires et telecom.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests