Connect with us

Réseaux sociaux

Le « boiling water challenge » a déjà fait de multiples blessés

Des habitants de la Windy City se retrouvent aux urgences après s’être brûlés sérieusement à cause d’un défi très dangereux qui tourne sur les réseaux sociaux…

Il y a

le

Boiling water challenge
Photo de Pedro Lastra

Cette semaine, la capitale de l’Illinois a connu l’un des pires hivers de son histoire avec des températures négatives pouvant atteindre les -30°. Située à quelque pas de la frontière canadienne, Chicago est déjà habituée à faire face à de rudes conditions météorologiques. Mais c’est la première fois que la ville est confrontée au boiling water challenge.

De quoi s’agit-il ? Vous avez sûrement déjà vu passer ces vidéos d’Américains qui jettent une bassine d’eau dans les airs pour la voir rencontrer un air si froid que le liquide se cristallise immédiatement. Le problème, c’est que bien souvent, l’eau a été portée à ébullition juste avant… Et donc, que certains maladroits se brûlent.

Boiling water challenge : encore un défi dangereux

Partagés sur les réseaux sociaux, ces actes pourtant très risqués se diffusent très vite et touchent principalement les plus jeunes, soit les moins enclins à la réflexion nécessaire pour éviter de se blesser.

À Chicago, le nombre de patients admis à l’hôpital de l’Université de Loyola et traités pour des brûlures au second ou au troisième degré a atteint 8 personnes depuis le début des événements. Des conséquences tout aussi graves que celles engendrées par d’autres défis comme le Bird Box Challenge, en somme.

Quelles sont les solutions ?

Afin d’éviter de nouveaux accidents, qui touchent parfois simplement des enfants présents à côté d’adultes qui veulent s’amusant en copiant ce qu’ils ont vu sur le net, un médecin conseille de ne pas tenter l’expérience ou, dans le cas où certains souhaitent quand même essayer, de s’assurer qu’il n’y a personne à côté.

De moins en moins rares, ces challenges peuvent parfois finir devant un tribunal lorsque mort s’ensuit. Il ne serait pas étonnant que les plateformes les plus visitées -que ce soit Facebook ou YouTube– se mettent à la page en régulant le flux de contenu promouvant le boiling water challenge.

Il n’y a plus qu’à espérer que de tels incidents ne se reproduisent pas dans l’Hexagone. Si le temps est encore assez clément en France, il y a encore des chances pour que cela se dégrade dans les semaines à venir, le mois de février étant généralement assez brutal pour les plus frileux.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests