Suivez-nous

Cybersécurité

La bourse néo-zélandaise subit une violente cyberattaque

Il n’y a pas que les entreprises multimilliardaires qui doivent se défendre contre les hackers : le marché lui-même est faillible.

Il y a

  

le

 
NZX
NZX © Ulrich Lange

Vous ne la connaissez peut-être pas, mais il existe une Bourse nationale en Nouvelle-Zélande, le NZX, où sont côtés de nombreuses sociétés installées sur l’île. Celle-ci existe depuis les années 2000, son siège social étant basé à Wellington. Parmi ses actifs, on retrouve notamment l’aéroport international d’Auckland, des banques, JPMorgan ou encore Metlife, Sky et le City of London Investment Trust. Mais si l’envie vous prenait de miser sur l’un d’eux, il faudra attendre : le site officiel de la place de marché est hors-ligne.

En cause, un piratage informatique contre lequel lutte en ce moment même de toutes ses forces le gouvernement de Jacinda Ardern, auquel se sont jointes les forces de police, les services de renseignement et même le Ministère de la Défense. Autant d’acteurs mobilisés signifient donc que la menace est réelle pour le pays, dont l’économie lui permet de figurer parmi les premières nations les plus développées au monde en fonction de l’IDH.

Aucune solution pour l’instant

S’il est encore difficile de connaître les motivations des black hat à l’origine de cette défaillance (c’est en fait une attaque DDOS), on sait déjà qu’ils sont basés à l’étranger. Il pourrait même s’agir des Russes membres d’APT28  -aussi appelé Fancy Bear, Sofacy Group ou Pawn Stormdéjà suspectés sérieusement dans l’affaire des agences antidopage.

Le New Zealand Exchange assure perdre des dizaines de millions de dollars chaque jour suite à cet incident, d’une ampleur jamais vue jusqu’alors, toutes bourses confondues à travers le globe y compris en prenant en compte les événements de 2012 visant le New York Stock Exchange et le NASDAQ. Les ingénieurs tentant de résoudre le problème sont encore à l’oeuvre et n’ont pour le moment communiqué aucune date de résolution potentielle. S’il venait à prospérer, les conséquences sur la population et les professionnels pourraient alors être désastreuses. Croisons les doigts pour que tout rentre dans l’ordre.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN