C’est incroyable cette histoire

Je ne pensais pas qu’il soit possible de se faire déposséder d’un nom de domaine – et du site qui va avec – acquis et géré en toute légitimité. Apparemment, si. Même s’il faut rester prudent et éviter les jugements à l’emporte-pièce, cette histoire est quand même assez incroyable. Faites passer, parlez-en, filons-lui un coup

Je ne pensais pas qu’il soit possible de se faire déposséder d’un nom de domaine – et du site qui va avec – acquis et géré en toute légitimité. Apparemment, si.
Même s’il faut rester prudent et éviter les jugements à l’emporte-pièce, cette histoire est quand même assez incroyable.
Faites passer, parlez-en, filons-lui un coup de main en espérant qu’une solution satisfaisante sera trouvée.


17 commentaires

  1. Cela faisait longtemps que l’on avait pas entendu ce genre d’info.
    Ayant travaillé chez l’un des grands registars français à la grande époque du boom Internet, je sais que les noms de domaine sont un sujet sensible et voué à la convoitise de personnes peu scrupuleuses…

    Dans le cas présent, le point positif est que le TLD est .FR et donc géré par l’AFNIC qui est seul juge dans l’attribution. Fred devrait donc pouvoir récupérer sa zone et le registar incriminé y perdre … sa licence …
    A suivre.

  2. Moi qui croyais naïvement que tout était blindé de chez blindé, je dépose des domaines en toute confiance (cela di je passe par Gandi et Celeonet donc normalement on doit pouvoir être tranquille avec eux, non ?)

  3. Noms de Domaine …. arnaques en tout genre

    La blogosphère en fait l’écho ce matin, particulièrement chez Presse-Citron ou Jeremie Berrebi, pourtant le problème n’est pas nouveau et même récurrent. L’histoire : un étudiant en Master – Mention Finance développe dans le c…

  4. Accoona : un vol de nom de domaine caractérisé ! Ca ne fait pas de la pub pour Oxyd ça…

    Faites circuler l’info. Le jour où une entreprise décide de lancer un service qui porte le même nom que mon domaine, je n’ai pas envie que cette mésaventure m’arrive !

  5. Accoona : un vol de nom de domaine caractérisé ! Ca ne fait pas de la pub pour Oxyd ça…

    Faites circuler l’info. Le jour où une entreprise décide de lancer un service qui porte le même nom que mon domaine, je n’ai pas envie que cette mésaventure m’arrive !

  6. Le problème ici est le .fr, qui n’est pas accessible aux particuliers.

    Du coup OXYD a dû s’enregistrer comme propriétaire en attendant la libéralisation des noms de domaines en .fr, en prommettant de transférer cette propriété le jour où les particuliers seront autorisés à enregistrer des noms en .fr. (pour info c’est le 20 juin à 9heures)

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.