Suivez-nous

Tech

Ça y est, Huawei a droit à 90 jours de sursis de plus aux USA

Les USA se sont finalement prononcés sur le sort de Huawei, accordant à la firme chinoise un sursis de 90 jours avant que son bannissement total n’entre en vigueur.

Il y a

le

Capteur Tof Huawei P30 Pro
© Presse-citron.net

Si plusieurs informations laissaient déjà à penser que Huawei allait bénéficier d’un nouveau délai de 90 jours durant lesquels il serait en mesure de traiter avec les États-Unis, c’est désormais chose faite.

L’administration Trump accorde un nouveau délai à Huawei

En effet, le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a pris la parole ce jour pour s’exprimer sur cette décision. C’est donc auprès de Fox Business Network qu’il a évoqué le sursis dont dispose désormais Huawei. Pour rappel, le précédent délai accordé à la firme chinoise était également de 90 jours et se terminait officiellement ce jour, ce qui explique pourquoi les autorités américaines se sont exprimées sur le sujet ce 19 août. Néanmoins, le secrétaire américain au Commerce n’est pas rentré dans les détails, annonçant simplement la nouvelle dans un entretien de deux minutes. Il a tout de même ajouté que 46 autres filiales de la société chinoise faisaient leur apparition sur la liste noire sur laquelle Huawei est déjà depuis quelques mois.

Difficile de savoir comment les autorités américaines ont réussi à se mettre d’accord avec le président des États-Unis, puisque Donald Trump a très récemment déclaré qu’il ne souhaitait pas collaborer avec Huawei.

Ce dimanche, le président américain déclarait à ce sujet : « Pour l’instant, il semble vraiment que nous n’allons pas faire d’affaires [avec Huawei, NDLR] c’est une menace pour la sécurité nationale ». Celui-ci s’est entretenu avec le président chinois Xi Jinping durant le week-end, mais l’on ne connaît pas le détail de cette discussion.

En conséquence, Huawei est encore en droit d’acheter des équipements à des entreprises américaines afin de pouvoir fournir ses clients. Néanmoins, le bannissement total de la firme chinoise devrait avoir lieu dans 90 jours, c’est-à-dire jusqu’au milieu du mois de novembre. À cette date, cette collaboration avec les sociétés américaines devrait donc ne plus être efficiente. Reste encore à savoir si celle-ci sera également remise en question par les autorités américaines d’ici là.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests