CampusGeek, parce-que même les geeks ont besoin de formation, parfois

Savoir écrire sur internet et les blogs, comment se comporter sur les réseaux sociaux, monétiser son contenu, autant de thèmes, parmi d’autres, qui reviennent fréquemment dans les discussions de blogueurs et de geeks. Des thèmes d’actualité qui ont conduit à imaginer CampusGeek, un service de formation aux nouvelles pratiques générées par l’avènement du web et

Savoir écrire sur internet et les blogs, comment se comporter sur les réseaux sociaux, monétiser son contenu, autant de thèmes, parmi d’autres, qui reviennent fréquemment dans les discussions de blogueurs et de geeks.

Des thèmes d’actualité qui ont conduit à imaginer CampusGeek, un service de formation aux nouvelles pratiques générées par l’avènement du web et des médias sociaux.

campusgeek

Lancé par Matthieu Blanco, podcasteur participant régulièrement au Rendez-Vous Tech de Patrick Beja, en association avec un collaborateur de RadioFrance, CampusGeek propose des formations payantes au tarif de 890 euros. Pour le moment le catalogue est limité à un seul module, « Le blog : de l’expérimentation à la professionnalisation », mais le calendrier est déjà bien rempli avec une tournée dans plusieurs villes françaises car il s’agit bien de formations en présentiel et non pas en ligne.

Des tarifs spéciaux sont proposés aux étudiants, et les coûts de formation peuvent être pris en charge par différents organismes, au titre du DIF par exemple.

Etre un geek c’est bien, être un geek expert et formé, c’est mieux. Maintenant le programme et les animateurs ont intérêt à tenir la route car le geek est, comment dire, exigeant.


24 commentaires

  1. Ça serait pas plutôt campusBlogger? Ça n’a aucun rapport avec le monde du geek cette formation, c’est du journalisme, c’est tout.

  2. il s’adresse aux geeks fortunés tout de même …

    890€ pour 2 jours.

    16h de formation environ allez on arrondis à 20h.

    environ 44 euros l’heure, au final, ça va je pensais que ça allait être plus cher que ça.

    j’aime bien l’idée de formation sur ce genre de chose qui ne sont au final pas vraiment reconnu par l’état.

  3. « comment se comporter sur les réseaux sociaux »

    Rhoo il manque la formation « comment se comporter en société » ou « le geek dine chez des amis non geeks » ou encore « comment draguer en boite sans parler carte mère » 🙂 Y’a du potentiel 🙂

  4. @Sébastien…
    T’as tout à fait raison! Quand je parle à une fille je sais pas trop quoi lui raconter vu le Geek que je suis! Est-ce que de lui dire que mon prochain mobile, le HTC desire avec un processeur Snapdragon à 1Ghz, 576Mo de Ram et un écran Amoled est une bombe, va la faire rêver ? Que l’iphone sans JB ça me sert à rien ? Que l’Ipad sans flash c’est pas du vrai Web ?…..Dur Dur la vie de Geek !

  5. Je regrette le prix de cette formation…
    J’aimerai bien en faire une, ça m’aiderai sûrement à avancer.. mais comment faire avec un RMI ?…

    Dommage.

  6. Ou encore qu’une soirée à délirer en lisant les archives de Giz peut tout aussi être intéressante qu’une soirée ciné :p

  7. ça me semble quand même osé comme pari de lancer des formations en présentiel pour geek. Où alors le mot geek n’est utilisé ici qu’à des fins marketing ?

  8. Le prix dépend de la formation, du formateur, du nombre de stagiaire, du secteur et du retour que peut en faire le stagiaire.

    Il existe par exemple des formations assez pointus à 5000 € la journée (500€/h) et qui sont rentabilisés par le stagiaire en deux trois mois.

    Sinon j’ai vu une formation à 50.000 € la journée faite par un grand dans son domaine qui donnait accès à un carnet d’adresse impressionnant. Très rentable parait-il…

  9. Aucune trace de CampusGeek ni de Cardonna sur le site du gouvernement / économie numérique. C’est un poisson (pas frais) du 2 avril?

  10. citron mecanic on

    beurk ces formations peuvent être acquises avec de bons bouquins pour 100x moins cher et surtout ça n’apprend pas l’essentiel : avoir des idées et de l’imagination pour créer un site qui se démarque dans la blogomachine (ça peut être un manière personnelle de présenter les choses sans nécessairement réinventer la roue), et avoir des idées de stratégie personnelle pour nourrir son trafic et ça il n’y a que l’expérience, de multiples essais et plantage et pas ces espèces de recettes de cuisine totalement prohibitives qui n’enrichissent que ceux qui les prodiguent

  11. Oui c’est un veritable sacro-saint sacerdoce. Meme Ossiane trouve cela legitime, le genre de femme qui aime faire Mickey. La preuve suffit d’aller voir.

    Si tu fais pas, on va te le faire.

    Je viens.

  12. Dommage on ne devient pas geek en allant à des formations payantes.
    Être geek c’est de la passion, des nuits blanches, du réseau, de l’underground…

  13. Thibault > C’est en cours ne t’en fais pas. Le fait que le site du gouvernement ne soit pas mis à jour en continue ne doit pas être étonnant héhé.

    @davidc1 > effectivement, on ne devient pas geek en allant à des formations payantes. Tu as du comprendre à l’envers, car cette formation à pour but de rendre des geeks passionnés « professionnels ». Soit pour aiguiser leur passion, soit pour en faire leur métier. Et avoir un métier passionnant, ça n’a pas de prix 😉

  14. je partage l’avis de @citron mecanic et j’ajouterai que la créativité ne s’achète pas au pire des cas ça se travaille à long terme.

  15. Looool! C’est clair qu’une formation pour geek, il faut la faire en téléconférence pour que le geek n’ait pas à sortir de chez lui.
    Concernant le prix, reste à attendre que l’Afpa propose cette formation en formation diplômante rémunérée… Avec 5 ans de liste d’attente 🙂

  16. L’afpa sont tellement mauvais en ce qui concerne les formations multimédia !

    Je suis en ce moment même en train de passer les tests de la formation « infographiste en multimédia » c’est du grand n’importe quoi !!!
    A voir le recrutement je me demande ce qu’il y aura dans la formation…

  17. la créativité ça ne s’apprend pas, ça se nourrit (encore faut t’il avoir la fibre) mais pas en 2 jours hein (beaucoup de gens devenus « graphiste » du jour au lendemain en auto entrepreneur vont l’apprendre tous seuls).
    Pareil on ne devient pas pro en seulement 2 jours que ça soit en référencement, webdesign ou autre… ça serait trop facile
    c’est bien ça moi qui me dérange dans cette formation express

Répondre