Suivez-nous

Internet

Capitole : Airbnb va bloquer les personnes qui ont pris part à l’intrusion

L’investiture de Joe Biden le 20 janvier prochain fait déjà craindre le pire.

Publié le

 
Capitole Donald Trump
© Unsplash / Joshua Sukoff

L’intrusion violente dans le Capitole la semaine dernière est encore dans tous les esprits. Cet événement a poussé les géants du web à réagir bien plus fermement dans la modération des contenus haineux et de la désinformation. La manifestation la plus spectaculaire est le bannissement de Donald Trump par la plupart des grandes plateformes : de Facebook à Twitter, en passant par Snapchat et Twitch.

Le réseau conservateur Parler, réputé pour sa modération très limitée, a quant à lui été supprimé de l’App Store et du Play Store et Amazon a décidé d’arrêter de l’héberger, si bien que le site est depuis lundi hors ligne.

Bannissement des personnes impliquées dans le rassemblement

Les esprits se tournent désormais vers un autre événement qui suscite de nouvelles craintes : l’investiture de Joe Biden le mercredi 20 janvier prochain. Les inquiétudes sont d’ailleurs loin d’être fantaisistes puisqu’un bulletin d’alerte du FBI qu’a pu se procurer ABC fait état de possibles manifestations armées dans les capitales des cinquante États américains et devant le Capitole du 16 au 20 janvier.

Dans ce contexte, les plateformes se préparent au pire. Facebook bannit désormais toute mention du slogan Stop the Steal sur ses plateformes. Cette expression est souvent utilisée par les partisans de Donald Trump qui refusent le résultat de l’élection. De son côté, Twitter a supprimé 70 000 comptes qui partageaient des messages complotistes de QAnon, un groupe particulièrement représenté lors de l’attaque de mercredi dernier.

Airbnb a dévoilé des mesures pour bannir les personnes qui ont participé à ce rassemblement. Elle précise : « Lorsque nous apprenons par le biais des médias ou de sources policières les noms d’individus confirmés coupables de l’activité criminelle violente au Capitole des États-Unis le 6 janvier, nous enquêtons pour savoir si les personnes nommées ont un compte sur Airbnb (…) Si c’est le cas, nous prenons des mesures, notamment en leur interdisant d’utiliser Airbnb. »

Selon The Verge, la plateforme va examiner les réservations effectuées dans la régions de Washington DC. Si elle se rend compte qu’un des utilisateurs est rattaché à un groupe haineux, sa location sera annulée et il sera banni du service.

Mise à jour-17h: Airbnb vient d’annoncer son intention d’aller encore plus loin dans son dispositif de prévention mis en place en vue de l’investiture de Joe Biden. Sur son site, la compagnie précise : « Aujourd’hui, en réponse à divers responsables locaux, étatiques et fédéraux demandant aux gens de ne pas se rendre à Washington DC, nous annonçons qu’Airbnb annulera les réservations dans la région métropolitaine de Washington DC pendant la semaine d’inauguration. De plus, nous empêcherons toute nouvelle réservation dans la région pendant cette période. Les clients dont les réservations sont annulées seront remboursés intégralement. Nous rembourserons également aux hôtes, aux frais d’Airbnb, l’argent qu’ils auraient gagné grâce à ces réservations annulées. »

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Lolo

    13 janvier 2021 à 23 h 06 min

    Un truc de plus à boycotter…

    Flic âge d’opinion spoted!

  2. Christophe

    14 janvier 2021 à 14 h 39 min

    “Nous rembourserons également aux hôtes, aux frais d’Airbnb, l’argent qu’ils auraient gagné grâce à ces réservations annulées.”
    On a du mal à y croire ! Si j’étais propriétaire, j’essaierais d’empocher 2 fois la mise (une fois par AirBNB, une fois en louant par un autre moyen)

  3. edouard

    14 janvier 2021 à 16 h 17 min

    Complètement tarés ces Ricains, Biden va les terminer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Abonnez-vous, et recevez chaque matin un résumé de l’actu tech

Les meilleurs forfaits

Les tests