Suivez-nous

Fintech

Cash App se lance dans le crédit. Et l’emprunt débute à 20 $

L’application de la fintech Square se lance dans le prêt instantané pour venir en aide aux Américains.

Il y a

  

le

 
Cash App credit
© Presse-citron.net

Les temps sont durs pour certains ménages aux États-Unis. Le plan d’aide fédéral via le « stimulus check » n’est pas donné à tous et ne couvre pas les besoins de certains. Cash App, l’application qui n’était encore qu’un portefeuille numérique utilisé pour les paiements entre amis il y a un an, a profité de la crise sanitaire pour devenir l’une des applications fintech des plus populaires sur place.

Sa maison-mère Square, qui fait partie des fintech les plus influentes sur les nouvelles technologies de paiements, a décidé cette semaine d’ouvrir son application à une nouvelle offre de crédit instantané, rapporte Tech Crunch. Jusqu’alors, Cash App n’avait même pas eu besoin de proposer du crédit pour devenir l’application fintech de référence aux États-Unis. Mais quand le géant s’y colle, c’est tout un secteur qui retient son souffle.

Le crédit arrive sur Cash App

Un porte-parole de l’entreprise a indiqué à nos confrères américains qu’ils venaient de lancer ce projet pilote dans lequel 1000 clients testaient actuellement le nouveau service. « Nous testons toujours de nouvelles fonctionnalités dans Cash App et avons récemment commencé à tester la capacité d’emprunter de l’argent avec environ 1 000 clients Cash App », déclarait-il.

Cash App a décidé de proposer des prêts très réduits – seulement entre 20 et 200 $ – et certainement pour attirer les Américains qui auraient besoin d’une petite aide pour terminer le mois. L’application pense aux millions de résidents qui ne possèdent pas de compte bancaire et qui ne peuvent donc pas accéder à une carte de crédit qui leur permettrait d’avancer des frais avant de les rembourser le mois suivant.

En reste que l’application se veut méfiante et n’hésite pas à ajouter des intérêts plutôt costauds. Le taux fixe est de 5 %, alors que les clients devront rembourser le prêt dans les quatre semaines qui suivent. Si au bout de la sixième semaine le remboursement n’est pas effectué, alors Cash App majorera de 1,25 % d’intérêt chaque semaine (non-composés).

Déploiement européen

Forcément, l’ouverture de cette offre de crédit n’est pas équivalente aux besoins que nous pouvons avoir en France. L’approche n’est pas la même et ne correspond pas aux mêmes attentes. Mais fort de son succès, Square compte déployer une version européenne de son application Cash App. Il y a deux mois, une annonce de taille avait été faite par la fintech, en expliquant qu’elle venait de racheter une application espagnole du nom de Verse, spécialisée dans le paiement peer to peer (entre amis), et qui pourrait servir de porte d’entrée.

« Verse rejoindra l’organisation Cash App de Square, permettant aux deux équipes d’apprendre l’une de l’autre, alors que nous leur fournissons un soutien supplémentaire grâce à la technologie et aux ressources de Cash App », avait pu déclarer la fintech américaine dans un communiqué, en toute transparence.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *