Suivez-nous

Fintech

Square prépare l’arrivée d’un Cash App européen

L’amorce sera progressive, alors que le marché est très fragmenté. Mais à terme, la fintech Square pourrait taper fort sur le Vieux Continent.

Il y a

  

le

 
CashApp Europe Square
© Presse-citron.net

CashApp s’est vu pousser des ailes pendant le confinement, bien aidé par Square, sa maison-mère, qui a su placer à la perfection l’application de paiement entre amis face aux besoins économiques du moment. En l’espace de trois mois, la fintech américaine a réussi à s’inviter auprès des Américains. Plusieurs millions de nouveaux utilisateurs se sont familiarisés avec ces nouveaux outils, dans un pays où les habitudes – notamment au sujet des paiements en cash – se montraient systématiquement fermées aux nouvelles technologies.

Au résultat, l’industrie des nouvelles technologies financières américaine est arrivée à rebondir de cette crise, alors que l’Europe connaît un bilan plus mitigé. Chez Square, l’entreprise menée par Jack Dorsey (le cofondateur et PDG de Twitter), la période semble avoir été l’occasion d’en profiter pour réaliser une acquisition loin d’être anodine.

En effet, Square vient d’acquérir Verse, une fintech espagnole spécialisée dans le paiement peer to peer, aussi appelé paiement entre particuliers ou paiement entre amis en France. Verse propose ainsi une application mobile, qui fonctionne par la simple inscription de son numéro de téléphone, à l’image de CashApp aux États-Unis. La startup aurait déjà levé pas moins de 37,6 millions de dollars selon CrunchBase et bien que l’on ne connaisse pas le montant du rachat, Square aurait pu mettre entre 30 et 50 millions d’euros dans cette opération.

Une version européenne de CashApp

Square n’est pas resté dans le flou à la suite de son rachat de la startup barcelonaise cotée à New York. Elle a affirmé dans un communiqué : « à ce stade, notre principale priorité est de permettre à Verse de poursuivre sa croissance réussie en Europe. Verse continuera à fonctionner comme une entreprise indépendante, travaillant à partir de ses bureaux sans changement immédiat de ses produits, clients ou opérations commerciales existants. »

La fintech américaine pourrait pourtant avoir de grosses ambitions avec la startup. Le chemin lui semble tout tracé et logique : à côté de CashApp aux États-Unis et en Angleterre, pourquoi pas un Verse en Europe ? Le CashApp européen a encore un peu de route à faire : il évolue sur un marché très fragmenté, et ces dernières années, son activité tournait au ralenti. Ce n’est qu’à partir de l’année dernière et un retour aux bases par ses fondateurs que l’application a retrouvé la croissance, et l’intérêt des géants.

Ces dix-huit derniers mois, la croissance s’est même montrée très forte. Le journal El Pais écrivait ainsi que « l’application a multiplié par huit le nombre d’utilisateurs qui effectuent des transactions chaque mois. Un coup de pouce qui a permis à Verse de multiplier par 17 le volume des transactions effectuées au cours des 18 derniers mois, atteignant un volume total de transactions de 150 millions d’euros ». Elle aurait aujourd’hui un peu plus d’un million de clients.

Sur Revolut, les clients deviennent « légalement » titulaires de Bitcoin

Sa licence de paiement européenne dans la poche, Verse commence à se déployer. Ses utilisateurs commencent à se recenser en France, au Portugal ou encore en Italie. Verse cherche aussi à diversifier ses services et s’est associé avec Visa pour lancer sa propre carte de débit. Désormais, Square entrera progressivement dans le pilotage de la boîte, et lui offrira les outils et les ressources nécessaires pour que l’application puisse s’ériger indépendamment des banques en ligne, à la manière de CashApp.

« Verse rejoindra l’organisation CashApp de Square, permettant aux deux équipes d’apprendre l’une de l’autre, alors que nous leur fournissons un soutien supplémentaire grâce à la technologie et aux ressources de CashApp » avait pu déclarer la fintech américaine dans un communiqué, en toute transparence.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *