Ce patent troll réclame 500 millions de dollars à Apple

« Apple n’a pas joué franc jeu. Il a utilisé la technologie de VirnetX sans autorisation. »

Justice tribunal procès pixabay

Une entreprise réclame plus de 500 millions de dollars à Apple qui aurait copié sa technologie pour VPN pour l’utiliser sur FaceTime et iMessage.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Patent Troll (en anglais « patent » signifie brevet) est un terme péjoratif utilisé pour qualifier les entreprises dont la principale activité économique est d’utiliser des litiges de brevets pour gagner des revenus.

A l’instar de nombreux autres géants du numérique, Apple en est souvent victime. Par exemple, en octobre 2015, la firme de Cupertino a été condamnée à verser 234 millions de dollars à une université américaine qui l’avait accusée d’utiliser une technologie brevetée pour optimiser les processeurs de ses appareils mobile.

Et cette fois-ci, c’est l’entreprise VirnetX qui réclame 532 millions de dollars à Apple. Celle-ci accuse la firme de Cupertino d’avoir utilisé sa technologie de communication sécurisée (VPN), qui est protégée par des brevets, sur les applications iMessage et FaceTime.

Il est à noter que (comme le rapporte le site Bloomberg) VirnetX a gagné son procès contre Apple sur cette affaire. Ce dernier avait été condamné à verser 368 millions en dommages et intérêts. Cependant, une cour d’appel a ordonné un nouveau procès. Et cette fois-ci, VirnetX réclame encore plus.

Pour l’avocat de cette entreprise, « Apple n’a pas joué franc jeu. Il a utilisé la technologie de VirnetX sans autorisation ». Mais Apple estime que « VirnetX continue de déplacer la frontière, demandant toujours plus ».

Après, il est à noter que l’entreprise n’en est pas à son coup d’essai. Au mois de décembre, un arrangement avec Microsoft pour régler un litige concernant une technologie utilisée par Skype avait permis à VirnetX de gagner 23 millions de dollars.

(Source)


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies