Suivez-nous

Objets connectés

Cela se confirme, les ventes d’accessoires connectés seront en hausse en 2020 malgré la crise

Contrairement aux smartphones, les wearables résistent à la crise.

Il y a

  

le

 

Par

Test Airpods Pro
© Presse-citron.net

Le marché des wearables, ou accessoires connectés à porter sur soi, ne devrait pas connaitre une baisse des expéditions cette année, malgré la crise du coronavirus. Cela avait déjà été évoqué par une étude que nous avons relayée au mois de juin. Et aujourd’hui, ça se confirme.

En effet, la société IDC vient de publier ses prévisions pour les expéditions de wearables en 2020 et d’après ces prévisions, les expéditions dans le monde devraient atteindre les 396 millions d’unités à la fin de l’année. Cela représenterait une hausse de 14,5 % par rapport aux expéditions de 2019, qui ont atteint les 345,9 millions d’unités.

Aujourd’hui, les accessoires connectés n’incluent plus seulement les bracelets fitness et les montres connectées comme l’Apple Watch, mais également les produits « Hearables » qu’IDC décrit comme « des appareils portables qui s’accrochent ou se branchent dans l’oreille », qui fonctionnent sans fil pour fournir un son stéréo et qui doivent proposer au moins l’une de ces fonctionnalités : suivi de l’activité physique ou de la santé, modification de l’audio, traduction, ou accès à un assistant numérique.

Ce type de produit, qui inclut les AirPods d’Apple, et celle qui a la plus grande part de marché dans la catégorie des wearables. En effet, sur les 396 millions de wearables qui seront expédiés cette année, IDC estime que 234,3 millions seront des « hearables ». Cela représente une part de 59,2 %.

Actuellement, le marché des écouteurs sans fil est dominé par Apple. Mais petit à petit, d’autres acteurs entrent en jeu, dont OnePlus qui, lors de la présentation de son smartphone OnePlus Nord, a aussi levé le voile sur de nouveaux écouteurs.

« Les appareils et services wearables évolueront ensemble au cours des prochains trimestres », a déclaré Ramon T. Llamas, directeur de recherche, Appareils mobiles et AR / VR. « Les wearables sont des appareils idéals pour collecter les données des utilisateurs et les services fournissent des conseils et des informations exploitables. Ensemble, ils offrent à l’utilisateur un coach virtuel pour prendre de meilleures décisions et atteindre ses objectifs. »

631,7 millions d’unités en 2024

Par ailleurs, le marché des accessoires connectés devrait continuer à croitre ces prochaines années. Selon IDC, le « taux de croissance annuel composé » sur cinq ans sera de 12,4 % et en 2024, les expéditions atteindront 631,7 millions d’unités.

Alors que les expéditions de wearables vont croitre, IDC prévoit une baisse importante des expéditions de smartphones à cause de la pandémie. Les dernières prévisions de l’entreprise, que nous avons partagées il y a quelques semaines, évoquent une baisse de 9,5 % des expéditions en 2020.

IDC indique également que les niveaux de 2019 ne seront atteints qu’en 2023, en ce qui concerne les expéditions de smartphones. « Bien que nous prévoyions une croissance de 9% d’une année sur l’autre en 2021, cela n’est dû qu’à la forte baisse de 2020. La véritable reprise ne se produira pas avant 2022, lorsque les volumes de smartphones reviendront aux niveaux pré-COVID », indique Nabila Popal, research director chez IDC.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests