Suivez-nous

Objets connectés

Les wearables résistent mieux à la crise que les smartphones

D’après de nouvelles projections, les ventes de wearables (les accessoires connectés) ne vont pas baisser en 2020. Cependant, la croissance aurait été nettement meilleure sans le COVID-19. Cela pourrait être dû au fait que les gens sont plus conscients de l’importance de la santé, ce qui encourage ceux-ci à acheter des produits tels que les bracelets fitness ou l’Apple Watch.

Il y a

  

le

 

Par

Apple Watch
© Luke Chesser

Depuis le début de l’année, on n’a cessé d’évoquer les répercussions de la pandémie sur les ventes de smartphones dans le monde. Mais visiblement, si les ventes de smartphones vont baisser, celles des appareils wearables (accessoires connectés à porter sur soi) résistent mieux à la crise.

En tout cas, c’est ce qui est suggéré par des projections d’ABI Research relayées par TechCrunch. En effet, d’après ces projections, les expéditions de wearables seront en hausse de 5 % en 2020, par rapport à 2019.

Il est cependant à noter que cette croissance est largement en dessous de celle qui aurait été prévue s’il n’y avait pas le COVID-19 : 17 %. D’autre part, la croissance entre 2018 et 2019 était de 23 %. En d’autres termes, si le marché des écouteurs sans fil, des bracelets fitness et montres connectées va continuer de croitre, cette croissance aurait été meilleure sans la pandémie.

« La pandémie de COVID-19 a sensibilisé tous les individus du monde à la santé », explique un d’ABI cité par TechCrunch. « Les dispositifs portables dotés de fonctionnalités avancées de surveillance de la santé commenceront à dynamiser le marché des dispositifs portables au cours du second semestre de 2020 et ouvriront la voie à 289 millions de produits portables d’ici 2021 et 329 millions d’ici 2022 à mesure que le monde se remet de la pandémie. »

Chez Apple, les wearables se portent mieux que les iPhone

Début mai, Apple a présenté ses résultats pour le premier trimestre 2020. Et comme on pouvait s’y attendre, les ventes d’iPhone ont baissé. Plus précisément, l’iPhone a généré 28,96 milliards de dollars à la firme, contre 31,1 milliards de dollars durant la même période en 2019. Apple avait déjà prévenu que le confinement et les perturbations sur la chaine d’approvisionnement auraient des conséquences sur l’iPhone.

Néanmoins, les revenus générés grâce aux services étaient en hausse, ainsi que la catégorie wearables qui inclut l’Apple Watch, les AirPods ainsi que l’HomePods. Les wearables d’Apple ont généré 6,3 milliards de dollars au premier trimestre, contre 5,1 milliards de dollars durant la même période en 2019.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests