Suivez-nous

Auto-Moto

C’est fait, Tesla est le plus gros constructeur automobile en bourse

En moins d’une semaine, sa valeur marchande a pris plus de 30 milliards de dollars de capitalisation.

Il y a

  

le

 
Tesla
© Charlie Deets / Unsplash

Tesla avait commencé à 17 dollars, le 29 juin 2010. Lors de son introduction en bourse, l’action de la firme de Palo Alto était encore loin du compte, et les mentalités étaient bien différentes. La voiture électrique d’aujourd’hui était esquivée, parfois moquée, et peu souhaitée. Une décennie plus tard, pourtant, Tesla a rejoint les rangs des plus grands. Ce mercredi 1er juillet, aussi, elle finit par devenir ce qu’elle avait peut-être toujours visé, en guise de géant de la tech, californien, au marketing proche de celui d’Apple.

Tesla est devenu le premier constructeur automobile en bourse. Sa valeur boursière a atteint un niveau astronomique dans l’industrie, à 208 milliards de dollars américains. Ces derniers mois, sa croissance avait été fortement pénalisée par la crise du coronavirus. Mais du 18 mars à aujourd’hui, sa cote est passée de 361 à plus de 1 132 dollars, son nouveau record.

Cinq séances pour une hausse de 33 milliards de dollars

Pour devenir le constructeur automobile avec la plus forte capitalisation, Tesla se devait de dépasser Toyota, son dernier concurrent. Les deux constructeurs ne sont pas si étrangers, alors que Toyota avait réussi à s’ériger sur le secteur grâce à l’arrivée de la Prius, une berline hybride électrique lancée à partir de 1997, puis avec l’électrification de nombreux modèles de la gamme.

Ces dernières semaines, Tesla réalisait ses meilleures séances. Pour donner un chiffre de l’impressionnante progression, en cinq jours, la valeur marchande du constructeur a gagné 33 milliards supplémentaires. De son côté, Toyota se situe aujourd’hui à une capitalisation de 170 milliards de dollars, en baisse relativement contrôlée depuis la crise économique suite à l’épidémie de COVID-19.

Forcément, la valeur de Tesla à Wall Street n’est pas significative de son poids par rapport aux autres constructeurs. Mais en bourse, entre les spéculations et les mouvements en lien avec l’actualité, la valeur des titres parie sur l’avenir. À l’heure actuelle, Tesla n’a produit que 367 500 véhicules en 2019, contre plus de 10,72 millions pour Toyota. Ces prochains jours, les actionnaires redéfiniront leur confiance lors de la publication du nombre de ventes du constructeur lors du deuxième trimestre.

Tesla domine (déjà) le marché automobile en Islande

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests