Suivez-nous

Sciences

Cette nuit, un astéroïde « potentiellement dangereux » va frôler la Terre

Dans la nuit de jeudi 27 à vendredi 28 juin, un astéroïde long comme trois terrains de football devrait passer tout près de la Terre. Si les risques sont faibles, le phénomène est pris au sérieux.

Il y a

le

astéroïde terre
© European Space Agency

Découvert par les scientifiques en 2008, l’astéroïde 2008 KV2 passera près de la Terre cette nuit. Faut-il s’inquiéter ? Non, pas vraiment.

L’astéroïde ne présente pas de risques (malgré son qualitatif)

En effet, l’astéroïde en question a beau avoir été qualifié de « potentiellement dangereux » par la NASA, celui-ci est défini de la sorte car son orbite l’amène à moins de 7,5 millions de kilomètres de la planète terre. De la même manière, sa taille est supérieure à 140 mètres. En ce sens, tous les astéroïdes connus qui respectent ces critères peuvent être « potentiellement dangereux » pour l’agence spatiale américaine. Pour sa part, 2008 KV2 fait la taille d’environ trois terrains de football, soit environ 300 mètres de long (un terrain mesurant entre 90 et 120 mètres de long).

Dans la nuit de ce jeudi soir, l’astéroïde en question devrait donc passer à seulement 6,7 millions de kilomètres de la Terre. En comparaison, la distance Terre/Lune, beaucoup plus proche, est seulement de 384 400 kilomètres.

Selon les scientifiques, l’astéroïde 2008 KV2 passera au plus près de la Terre aux alentours de 00h01, une heure sur laquelle réside encore un doute. Pour ce qui est de sa vitesse, elle devrait être de 11,36 km/s, soit 40.900 km/h.

Cela fait plusieurs mois que la NASA évoque publiquement les astéroïdes et les conséquences que ceux-ci pourraient avoir. Si celui-ci ne présente pas de risque, l’agence indique qu’elle prend tout de même la menace au sérieux. À ce jour, l’astéroïde qui présente la plus grande menace est 2009 FB, dont le risque de heurter la Terre est établi à une chance sur 714, soit 0,2%. Dans tous les cas, ce dernier passera près de notre planète en 2185.

Il y a deux mois, la NASA s’est questionnée sur le sujet en imaginant un scénario dans lequel un astéroïde risquait d’impacter la Terre en 2027. En conséquence, les scientifiques se sont questionnés sur la façon dont ils pouvaient éviter que cela ne se produise.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

8 Commentaires

8 Commentaires

  1. Denis

    27 juin 2019 at 12 h 02 min

    Pas mal de manque de rigueur dans cet article :

    -> 6,7 millions de km ce n’est pas l’équivalent de la distance Terre Soleil, elle vaut environ 22 fois plus !

    -> « l’astéroïde 2008 KV2 passera au plus près de la Terre aux alentours de 00h01 » Certes mais pour quel fuseau horaire ? Celui de la Floride (Nasa) de la France ?

    -> « Potentiellement dangereux et va frôler !!! la Terre. Frôler à près de 7 millions de km Ne serait-ce pas du « putaclick » là ?

    -> Et puis ras le bol des dimensions exprimées en terrain de foot. Pour tous ceux qui ne s’intéressent pas aux divinités en culotte courte, c’est quelle taille un terrain de foot ? Les tailles cela se mesure en mètres.

    Bref il ne suffit pas de (mal) traduire pour faire du « journalisme » d’information rigoureux.

  2. Michel Cazac

    27 juin 2019 at 13 h 05 min

    Bonjour
    Vous dites que l’astéroïde va passer à envIron 6,7 millions de kilomètres de la Terre et que cela correspond à la distance du soleil à la Terre, je ne comprends pas car la distance terre-soleil est de 150 millions de kilomètres, heureusement pour nous d’ailleurs😊

  3. arcarum

    27 juin 2019 at 13 h 20 min

    potentiellement dangereux… presque 21 fois la distance terre-lune…

  4. BOURGOIST

    27 juin 2019 at 13 h 27 min

    Comment faites vous pour vous moquer aussi ouvertement de vos lecteurs? Frôler la Terre à 6,7 millions de km, alors que la Lune est à 0,384 millions de km.
    Votre titre prend volontairement les « sans dents » pour des cons!

  5. FOURNIER

    27 juin 2019 at 13 h 34 min

    Distance soleil-terre: 149.6 millions de km!!!! On est loin des 6.7 millions de km annoncés dans l’article.
    Compte tenu des échelles de grandeurs vous pouvez apporter une légère modification au titre racoleur de cet article en ajouter des guillemets au verbe « frôler ».

  6. Erwan

    27 juin 2019 at 13 h 42 min

    Par définition, l’unité astronomique correspond grosso modo à la distance Soleil/Terre.
    Pour information bien sûr…

  7. Ted

    27 juin 2019 at 17 h 06 min

    Tout est dit: je me desabonne de de genre de fil « d’actualité », sans intérêt, sans rigueur, juste pour attirer un clic de gogo

  8. Jujunet

    27 juin 2019 at 18 h 19 min

    On voit régulièrement des News parlant d’astéroïdes « frôlant » la Terre. En effet, les gros cailloux qui passent à plusieurs millions de km ça arrive tout le temps. Après, il faudrait se mettre d’accord sur une distance à partir de laquelle l’objet « frôle » vraiment, parce que si on remet les choses en place :

    Si on ramène la Terre à la taille d’un ballon de foot (pour rester dans le thème), l’astéroïde est une poussière de 2 centièmes de millimètres qui passe à 39 mètres du ballon.

    Dans 10 ans, l’astéroïde Apophis qui fait aussi 300m passera à 32000km de la Terre, ça représente une distance de 2 fois et demi le diamètre de la Terre, là on peut peut être dire que ça va frôler, le bouzin va certainement être dévié de sa trajectoire par l’attraction de la Terre… et il revient encore en 2036, avec les quelques perturbations engendrées par le premier passage.
    En 2013, l’astéroïde 2012 DA14 qui est passé à 27000km (44m de diamètre), là il passe à 1.6m du ballon, on est pas loin du Goooooaaaaalllll !
    En comparaison les satellites géostationnaires qu’on envoie sont à 35000km.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests