Chats et blogs : ça calme

Pour moi, les blogs relèvent d’un exhibitionnisme sain. Les plus beaux blogs laissent aussi une grande part de création. Or, toute démarche créative a une fonction thérapeutique par un effet de mise à distance de soi, de l’image que l’on porte sur soi-même.

Pour moi, les blogs relèvent d’un exhibitionnisme sain. Les plus beaux blogs laissent aussi une grande part de création. Or, toute démarche créative a une fonction thérapeutique par un effet de mise à distance de soi, de l’image que l’on porte sur soi-même.

Mmmmouaaiis…
Je commence à lire cet article, qui parle des vertus thérapeutiques des blogs et des chats. Et je me dis le mec a raison, un chat dans une maison donne un sentiment de calme, de paix. D’ailleurs quand je blogge chez moi, surtout tard le soir, mon chat n’est jamais très loin, quand ce gros sac de poils ne vient carrément pas se vautrer langoureusement sur mon clavier, en profitant au passage pour écraser mollement deux trois touches de mon clavier histoire d’effacer ce que je viens de mettre une plombe à écrire laborieusement.
Je continue donc à lire cet article et là je m’aperçois que, euh comment dire, je n’ai pas bien compris. L’article parle des tchats, pas des chats.
Vous voyez ?
Sont cons ces psychologues-psychanalistes, aussi.
Comment ça, et moi ?


Nos dernières vidéos

Répondre