Connect with us

Tech

En Chine, tous les habitants seront soumis au système de notation dans deux ans

D’ici la fin de l’année 2020, il est prévu que tous les citoyens chinois soient soumis au système de crédit social, un futur effrayant qui se transforme peu à peu en réalité.

Il y a

le

Black Mirror Chine crédit social
© Black Mirror

Si la Chine a annoncé son projet en 2014, celui-ci prend de plus en plus forme, si bien qu’il est déjà déployé dans une partie du pays. Ce système de notation s’apparente à des bons et des mauvais points distribués aux habitants en fonction de leur comportement.

La Chine vise un déploiement national d’ici deux ans

Actuellement, ce système futuriste est déjà fonctionnel dans une partie du pays, à l’exemple de la ville de Jinan depuis 2017, mais il devrait être déployé à l’échelle de toute la Chine dans moins de deux ans. Les effets sont déjà conséquents, puisqu’en mai, près de 11 millions de trajets ont déjà été refusés à des personnes qui n’avaient pas une note suffisante.

Dans un document publié cette semaine, le gouvernement a évoqué le déploiement plus large de ce système de crédit, indiquant : « Nous allons améliorer le système de liste noire de crédit, divulguer publiquement les archives des entreprises et des personnes indignes de confiance ». Tout un programme.

Mais ce qui pose réellement problème, c’est la façon dont sont notés les citoyens. Si ce n’est pas vos voisins ou vos amis qui vous noteront eux-mêmes façon Black Mirror, la réalité n’en est pas moins effrayante. Particulièrement avancée dans le secteur de la reconnaissance faciale, la Chine exploitera les données issues de ses caméras de surveillance, mais pas seulement. En effet, le pays va agréger des tonnes de données, dont celles issues des réseaux sociaux, afin de donner une note finale évoluant dans le temps selon les bonnes ou les mauvaises actions du citoyen. Si celui-ci est en retard sur ses factures ou qu’il traverse lorsque le feu est rouge, sa note baissera. S’il est bon payeur et bon citoyen, sa note augmentera. Il est prévu que la notation des habitants commence dès leur 18 ans et soit active à vie.

L’autre problème est le fait que cette note aura une conséquence directe sur la vie des habitants. Si leur note est mauvaise, leur accès aux transports sera limité, tandis que si elle est bonne, leurs enfants pourront accéder à une meilleure école, par exemple.

Source

7 Commentaires

7 Commentaires

  1. Juniper

    23 novembre 2018 at 16 h 35 min

    c’est top ça, il faudrait exactement ça en France, j’en peux plus de ces bouseux de base qui ne savent pas se comporter avec les autres, qui ne pensent qu’il n’y a que eux qui existent …

  2. Patrick

    23 novembre 2018 at 18 h 37 min

    Les Chinois n’ont-ils jamais entendu parler de la Résistance ?
    Ne savent-ils pas qu’ils peuvent enfin décider par eux-mêmes, et qu’ils peuvent être libre ?

  3. Ca

    24 novembre 2018 at 1 h 08 min

    En soi, qu’est ce qui est si effrayant que ça dans ce système ?

    Ce système incite aux bonnes habitudes et á respecter les règles de la société, si vous êtes bon citoyen, je ne vois pas où se trouve la menace. C’est un moyen efficace quand même de cadrer toute cette grande population.
    On a en rien à juger et on devrait éviter d’alimenter une perception douteuse sur la Chine pour se sentir mieux. Car ce qui serait plus judicieux de la part des médias, c’est de s’occuper des problèmes de société en France…

    • raphaël Milliès-Lacroix

      25 novembre 2018 at 0 h 08 min

      Mais sérieux mec…
      Si c’est un Troll GG
      Sinon remet toi en question please

  4. Milka

    24 novembre 2018 at 10 h 26 min

    quand je vois les commentaires ça me fait peur.
    Ouvrez les yeux, cela se nomme une dictature.
    n’avez vous jamais fait de bêtise involontairement !
    pour autant dans être un délinquant !
    être jugé à vie pour ça, le droit à l’oublie ?
    imaginez vous que l’on vous reproche 40 ans vos bêtises de quand vous aviez 13 ans !

  5. Françoise CLERMONT

    24 novembre 2018 at 12 h 03 min

    Je suis surprise de voir des commentaires favorables à un tel système. Personnellement, cela me rappelle Orwell avec « Big Brother is watching you » ou Aldous Huxley et son Meilleur des mondes… un monde dans le quel le contrôle de l’individu est tel que toute « déviance » est interdite et où la démocratie est sous-contrôle du pouvoir en place. Comment un tel système pourrait être compatible avec la liberté de la presse, les enquêtes anti-corruption, la possibilité de fonctionner pour une opposition et de pouvoir prétendre à une alternance. Je ne souhaite pas un tel avenir à mes enfants et petits enfants 🙂

  6. Gerard Mentor

    26 novembre 2018 at 18 h 55 min

    Une seule façon de contourner le système, tout le monde fait en sorte d’être le plus mal noté possible et le pays se retrouve bloqué sans gilets jaunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests