Connect with us

Smartphones

En Chine, les iPhone sont toujours commercialisés malgré l’interdiction

Après la décision d’un tribunal chinois d’interdire certains iPhone à la vente, les modèles concernés sont pourtant toujours disponibles dans les magasins d’Apple.

Il y a

le

iphone x
© Pexels / Jess Watters

Il y a deux jours à peine, le tribunal de Fuzhou en Chine prenait la décision d’interdire la vente de certains modèles d’iPhone en Chine, à savoir les 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et X.

Apple outrepasse l’ordonnance du tribunal chinois

En cause, une longue bataille juridique qui a opposé Apple au fabricant de puces Qualcomm. Depuis de longs mois, ce dernier accuse l’entreprise d’avoir violé plusieurs de ses brevets, dont un portant sur la technologie de recadrage des images et l’autre sur la navigation sur un écran tactile. Qualcomm a donc interpellé plusieurs pays afin que le constructeur américain soit jugé pour ces faits, et la Chine a fait pencher la balance en sa faveur grâce à une ordonnance provisoire.

Néanmoins, il semblerait que celle-ci n’est pas de réel impact sur les ventes des iPhone en Chine, puisque les Apple Store de Pékin, Shanghai et Fuzhou vendaient toujours les modèles concernés à la date du mardi 11 décembre. Contacté par l’AFP, les magasins ont assuré qu’ils vendaient toujours des iPhone 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et X malgré l’interdiction du tribunal de Fuzhou. En effet, il semblerait que les Apple Store n’aient reçu aucune note interne indiquant qu’il fallait stopper ces ventes, ce qui confirme le fait que l’entreprise américaine s’oppose fermement à la décision de la Chine, comme elle l’avait déclaré.

Apple comprend certainement que cette interdiction signifierait que les seuls iPhone vendus en Chine coûteront particulièrement cher. Huawei, ZTE ou encore Xiaomi auraient alors le champ libre pour écouler des smartphones beaucoup moins coûteux.

Loin d’être terminée, cette bataille juridique laisse à penser qu’Apple pourrait finir par être entièrement banni de la Chine, là où Huawei n’a plus le droit de poser un pied aux États-Unis depuis plusieurs années maintenant. Les relations commerciales entre les deux pays semblent loin de s’apaiser, malgré la trêve décidée par les présidents Donald Trump et Xi Jinping à la date du 1er décembre.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests