Connect with us

Tech

Le cofondateur d’Oculus claque la porte de Facebook — et rejoint ceux d’Instagram et Whatsapp

Alors que le premier cofondateur d’Oculus, Palmer Luckey, a quitté l’entreprise il y a plus d’un an, c’est finalement l’ancien CEO Brendan Iribe qui annonce son départ ce jour. Facebook a également démenti la rumeur selon laquelle le casque Rift 2 était annulé.

Il y a

le

cofondateur d'Oculus Brendan Iribe
Brendan Iribe © Flickr / eVRydayVR

Dans un message partagé sur Facebook, le cofondateur Brendan Iribe a indiqué ce jour qu’il quittait Facebook. De fait, il déclare : « Tant de choses se sont passées depuis le jour où nous avons fondé Oculus en juillet 2012. Je n’aurais jamais pu imaginer tout ce que nous allions accomplir et tout le chemin que nous allions parcourir. Et maintenant, après six années incroyables, je passe à autre chose ». Il se dit également fier d’avoir collaboré avec Facebook autour de la réalité virtuelle.

TechCrunch ajoute à cela qu’une source a confié que ce départ pourrait être la conséquence de « points de vue fondamentalement différents sur l’avenir d’Oculus qui se sont approfondis avec le temps ».

S’il avait d’abord été évoqué que ce départ était en lien avec l’annulation du prochain casque Oculus Rift 2, Facebook a démenti ces rumeurs et affirmé que ses équipes travaillaient toujours sur le projet.

Palmer Luckey, l’autre cofondateur d’Oculus qui s’intéresse à la surveillance des frontières

En annonçant ce départ, Brendan Iribe est le deuxième cofondateur à quitter l’entreprise qu’il avait créée aux côtés de Palmer Luckey, Nate Mitchell et Michael Antonov. Mitchell continuera à être en charge de la plateforme Rift là où Antonov conserve son poste de Chief Software Architect.

> Lire aussi :  Supprimer son compte Facebook prend désormais 30 jours au lieu de 15

Néanmoins, le départ de Palmer Luckey a également fait des vagues lorsqu’il a été annoncé. En effet, l’homme est connu pour investir dans un groupe pro-Trump particulièrement raciste, Nimble America. Depuis plusieurs mois, Luckey se consacre à la création d’un système de surveillance des frontières qui fait office de mur virtuel entre le Mexique et les États-Unis. Le dispositif était en test au Texas il y a quatre mois, et il semblerait que le gouvernement soit prêt à le déployer plus largement si les tests sont concluants.

Brendan Iribe, le cofondateur qui rejoint ceux d’Instagram et de WhatsApp

Pour rappel, de nombreux départs ont eu lieu lors de ces derniers mois. En moins d’un an, les deux cofondateurs de WhatsApp ont claqué la porte de la compagnie de Zuckerberg, ajoutant par la suite avoir des divergences portant sur la protection des données personnelles ainsi que la publicité. Les deux fondateurs d’Instagram Kevin Systrom et Mike Krieger sont également partis il y a quelques mois sur fond de tension. Brendan Iribe est donc le dernier à rejoindre cette liste qui comme déjà à se faire longue.

> Lire aussi :  Facebook censure un contenu du Centre Anne Frank

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests