Coinbase valorisé 8 milliards de dollars après une nouvelle levée de fonds ?

En août 2017, Coinbase levait 100M$ pour une valorisation à 1,6 milliard de dollars. Aujourd’hui, le géant de la crypto-monnaie bouclerait un nouveau tour de table de 500M$ portant ainsi sa valorisation à 8 milliards de dollars !

coinbase

Une levée de fonds pour légitimer les crypto-monnaies ?

Si les rumeurs sont exactes, Coinbase serait l’une des start-ups les mieux financées au monde. La fintech américaine serait en discussion avec le fonds Tiger Global ainsi que ses actionnaires historiques pour lever 500 millions de dollars supplémentaires, portant sa valorisation totale à plus de 8 milliards de dollars.

Cette levées de fonds serait évidemment très symbolique pour le secteur des crypto-monnaies qui cherche aujourd’hui encore à se légitimer. En recrutant des personnes stratégiques à son board, Coinbase est très bien placé pour y contribuer.

Si Coinbase se contentait à l’origine d’être une plateforme d’échange de devises électroniques ainsi qu’un portefeuille de stockage de ces dernières, elle s’est rapidement ouverte à de nouveaux services. Certaines rumeurs affirment même que Coinbase travaillerait sur un ETF Bitcoin. Le PDG de la société, Brian Armstrong, explique vouloir « créer un système financière ouvert pour le monde ».

> Lire aussi :  En 2018, les plateformes d'échange de crypto-monnaies vont générer 4 milliards de revenus

Coinbase pourrait faire une IPO

Ces derniers mois, beaucoup rumeurs autour du financement de Coinbase ont circulé.  Lorsque cette dernière a mis la main sur Earn.com (anciennement 21inc) en avril dernier pour 100M$, elle se valorisait déjà à 8 milliards de dollars. Cette levée de fonds, si elle aboutit, montrera que les investisseurs croient également à ce niveau de valorisation.

Selon nos confrères américains de chez Recode, Coinbase chercherait à s’étendre toujours davantage pour préparer ensuite une introduction en bourse. Elle a officialisé mardi dernier Chris Dodds comme nouveau membre de son board – lui-même déjà au board du courtier américain Charles Schwab. En septembre dernier, elle avait débauché un responsable juridique de chez Fannie Mae ainsi que le responsable de la data chez LinkedIn pour renforcer ses équipes.

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.