Suivez-nous

Réseaux sociaux

Comment les jeunes se protègent-ils des effets néfastes des réseaux sociaux

Paradoxalement, la pandamie a convaincu bon nombre d’entre eux d’un besoin de déconnexion.

Il y a

  

le

 
Réseaux Sociaux les meilleurs apps
© Pexels.com / Prateek Katyal

Depuis un moment maintenant, des études signalent les effets néfastes que peuvent avoir les réseaux sociaux et notamment chez les plus jeunes. Ainsi, en février dernier, des chercheurs américains ont constaté que l’utilisation de ces plateformes augmente considérablement l’anxiété à des taux largement supérieurs à ceux précédemment documentés. D’autres recherches ont aussi conclu que passer trop de temps sur les réseaux sociaux renforce les risques de dépression chez les adolescents.

Pour y voir plus clair, Dentsu Aegis, un groupe britannique de publicité et d’étude de marché, a mené un large sondage à l’échelle mondiale auprès des utilisateurs de la génération Z (âgés de 18 à 24 ans). En tout, 5000 jeunes ont répondu dans le cadre d’une plus large étude qui concernait 32 000 personnes. Les résultats sont particulièrement intéressants car les questions ont été posées en plein milieu de la première vague de la pandémie de Covid-19.

Les jeunes sont très attentifs à la confidentialité de leurs données personnelles

Paradoxalement, cette période de distanciation sociale n’a pas renforcé l’aura des réseaux sociaux auprès de cette tranche de la population. C’est même l’inverse qui s’est produit et 17 % des répondants ont déclaré avoir désactivé leurs comptes au cours des 12 derniers mois. Une tendance particulièrement forte en Europe selon Forbes qui a pu lire ce rapport : 30 % des Espagnols et 34 % des Finlandais ont ainsi choisi de se désinscrire.

Dans le même ordre d’idée, 31 % des jeunes ont limité le temps passé sur leurs smartphones et ils semblent très préoccupés par les questions de confidentialité car 43 % d’entre eux indiquent avoir pris des mesures pour réduire la quantité de données qu’ils partagent en ligne.

Ils sont aussi bien conscients des risques que peuvent représenter ces plateformes sur leur santé mentale. Ainsi, plus de la moitié des participants estiment que l’utilisation de la technologie a un impact négatif sur leur bien-être.

Enfin, tout cela n’est pas de nature à créer un climat favorable pour les géants du web et 58 % des personnes interrogées déclarent se méfier de ces entreprises et de l’utilisation qu’elles font de leurs données.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    2 août 2020 at 12 h 48 min

    je suis vieux et je pense comme eux, les jeunes 😀
    ça me fait rire ces réseaux sociaux !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests