Suivez-nous

Réseaux sociaux

Comment les publications de nos amis sur les réseaux sociaux impactent nos habitudes alimentaires

L’utilisation des plateformes a un impact non négligeable sur notre alimentation selon une étude.

Il y a

  

le

 
alimentation réseaux sociaux
© Unsplash / Edward Franklin

Et si nous étions inconsciemment influencés par l’attitude de nos amis sur les réseaux sociaux ? C’est en tout cas la conclusion d’une étude menée par l’École des sciences de la vie et de la santé de l’Université Aston en Angleterre. Les chercheurs se sont intéressé aux habitudes alimentaire de leurs étudiants et comment celles-ci étaient ou non impactées par leurs interactions sur Facebook.

Dans le détail, 369 personnes ont répondu à ce questionnaire. Il leur était demandé d’estimer la quantité de fruits et de légumes, ou à l’inverse de junk food et de boissons sucrées que consommaient leurs amis Facebook. Ils devaient ensuite préciser quelle était leur propre consommation.

Un vrai impact en matière de santé publique

Le résultat est sans appel et l’impact des réseaux sociaux semble très clair. Concrètement, les jeunes mangent une portion de fruit et légumes supplémentaires pour chaque portion qu’ils estiment que leurs camarades avaient consommé. La tendance est exactement la même en ce qui concerne les produits gras et sucrés.

Lily Hawkins, qui a dirigé ce programme, est revenue sur les conséquences de cette étude :

Si nous croyons que nos amis mangent beaucoup de fruits et légumes, nous sommes plus susceptibles de manger des fruits et des légumes nous-mêmes. D’un autre côté, si nous pensons qu’ils sont heureux de consommer beaucoup de collations grasses et de boissons sucrées, cela peut donner nous un « permis » de manger avec excès des aliments qui sont mauvais pour notre santé.

Ce travail devra encore être complété et l’équipe a prévu de suivre un groupe de volontaires sur la durée pour voir comment les comportements de leurs amis sur les réseaux sociaux peuvent impacter sur leur poids.

Cette recherche est aussi essentielle en matière de prévention et de santé publique. Elle pourrait notamment inciter les responsables à communiquer de manière différente sur les plateformes notamment pour inciter les utilisateurs à changer leurs habitudes alimentaires.

Ce n’est pas d’ailleurs la première fois que ces services sont pointés du doigt et nous vous expliquions notamment le mois dernier comment une utilisation trop importante des médias sociaux conduirait les jeunes à boire d’avantage.

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests