Suivez-nous

Tech

Comment un satellite Samsung s’est crashé dans le jardin d’un couple

Un couple d’américains a eu la mauvaise surprise de découvrir un satellite Samsung qui s’est crashé directement dans son jardin.

Il y a

  

le

 
Samsung satellite
© Facebook / Nancy Mumby-Welke

Une américaine du nom de Nancy Welke a expliqué comment elle s’est retrouvée avec un satellite de Samsung dans son jardin. Dans l’État du Michigan, le couple dispose d’une propriété à la campagne, ce qui comprend une maison et un espace extérieur. Lorsqu’ils se préparaient à sortir, ils ont entendu un grand bruit, le son du crash de l’objet en question.

Nancy Welke a d’abord regardé par la fenêtre, d’où elle a vu l’appareil qui gisait au sol en faisant encore un peu de bruit. Sur Facebook, elle a partagé une photo du satellite Samsung en ajoutant : « Regardez ce qui vient de tomber du ciel et qui s’est pris dans les branches de notre arbre, les pompiers ne comprennent pas ».

Comme nous pouvons le voir sur ses images, le satellite de Samsung est équipé de plusieurs panneaux solaires et de quatre pieds. Outre la mention explicite à la marque coréenne, il est aussi écrit « Space Selfie ».

Un satellite Samsung pour prendre des photos

En fait, l’appareil de Samsung est un objet publicitaire permettant aux utilisateurs d’un téléphone de la marque d’envoyer leur selfie dans l’espace. Ceux-ci avaient donc la possibilité de se prendre en photo et d’envoyer le résultat au Galaxy S10 placé dans le satellite.

L’actrice et mannequin Cara Delevingne avait participé à l’opération il y quelques jours à peine. Comme le monte le résultat, le selfie réalisé depuis la Terre se superpose avec un cliché pris depuis l’appareil situé dans les airs, ce qui permet de voir à la fois sa propre photo et la courbure de la Terre.

Sachant que la britannique a partagé ce tweet le 24 octobre et que le satellite Samsung s’est écrasé le 26, on peut supposer qu’il n’est pas resté très longtemps en vol avant le crash. La marque prévoyait de continuer l’opération jusqu’au 31 octobre.

De son côté, Samsung a déclaré : « Un peu plus tôt dans la journée, le ballon SpaceSelfie de Samsung Europe est redescendu sur Terre […] Au cours de cette descente planifiée du ballon pour un atterrissage aux États-Unis, les conditions météorologiques ont conduit à un atterrissage en douceur dans une zone rurale sélectionnée. Personne n’a été blessé et le ballon a ensuite été récupéré. Nous nous excusons pour les désagréments que cela a pu causer ».

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. max242

    29 octobre 2019 at 16 h 13 min

    « atterrissage programmé en douceur » suivi d’un « nous nous excusons pour les désagréments que cela a pu causer » : quelle ironie. Encore heureux que ça ne leur soit pas tombé sur la tête !
    D’un autre côté ce satellite la ne polluera plus l’espace… Il est grand temps de porter une réflexion sur la pollution spatiale, payer un satellite juste pour envoyer des selfies dans l’espace : nan mais n’importe quoi !

    • William

      30 octobre 2019 at 17 h 16 min

      « payer un satellite juste pour envoyer des selfies dans l’espace : nan mais n’importe quoi ! »
      Encore un stalinien moralisateur qui décide de ce qui est bien ou mal, de ce qu’on doit faire ou pas…
      Les mêmes qui disaient il y a 20 ans que les mobiles étaient des gadgets inutiles pour flambeurs.
      On envoie même des gens sur la Lune juste pour récolter des échantillons et prendre des mesures : n’importe quoi, hein.

  2. Julien Graingeot

    30 octobre 2019 at 14 h 22 min

    Non mais… presse-citron! Vous êtes supposé être un site technophile, n’est-ce pas?
    Ça c’est un ballon stratosphérique, pas un satellite, ça n’a rien à voir.

    Satellite:
    Engin lancé par d’énormes fusées capables de leur donner tellement de vitesse horizontale qu’ils vont tourner autour de la terre pendant des mois voir des années avant de retomber avec une vitesse tellement énorme (on parle de presque 30 000 km/h) qu’ils vont se désintégrer dans l’atmosphère.
    Coût engin + lancement: minimum 200 000 000 d’euros.

    Ballon:
    Poche d’helium lachée sans effort depuis le sol, qui monte doucement jusque vers les 40km d’altitude (l’espace c’est plutôt au-dessus de 100km) puis éclate et redescend sous parachute jusqu’à atterrir quelque part dans un endroit certe pas toujours bien contrôlé à cause des vents.
    Coût engin + lancement: quelques dizaine de milliers d’euros.

    Donc non, Samsung n’a pas pollué l’espace ni financé un satellite juste pour prendre des selfies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests