Suivez-nous

Tech

Comment Xiaomi soutient le concurrent chinois de Dyson

De nouveau, Xiaomi a affiché son soutien à Dreame dans un tour de table de 15 millions de dollars.

Il y a

  

le

 
Dreame aspirateur
© Dreame

Si Xiaomi a longtemps été considéré comme la version chinoise d’Apple à cause de certains de ses produits, la même comparaison est faite entre Dreame et Dyson. En effet, les aspirateurs du premier ne sont pas sans rappeler l’identité et les fonctionnalités de ceux de la marque britannique.

Là où les deux marques chinoises sont liées, c’est dans le fait que Xiaomi soutient le développement de Dreame. La startup chinoise a annoncé récemment qu’elle avait achevé un tour de table de série B mené par IDG Capital. Celui-ci comptait la présence de Xiaomi donc, mais aussi de Shunwei Capital —un fonds appartenant au fondateur de Xiaomi, Peak Valley Capital et Edge Ventures. Le montant est de 100 millions de yuans, soit environ 14 millions de dollars.

Dreame veut conquérir l’Europe et l’Amérique du Nord

Xiaomi est un des investisseurs existants de Dreame, mais pas seulement. La jeune pousse fabrique effectivement des aspirateurs qui portent le nom de son entité, mais aussi celui du géant chinois. Cela lui permet de profiter de la sécurité et de la distribution de Xiaomi tout en se grossissant sur le marché. D’ailleurs, le fabricant espère bien dépasser les frontières de l’Asie pour se faire une place plus conséquente en Occident.

S’ils empruntent plusieurs caractéristiques propres à Dyson, les aspirateurs chinois restent plus accessibles. Le V11 de Dreame revient à un peu plus de 400 dollars contre 600 dollars pour le dernier modèle du britannique. À la manière de Xiaomi, la startup devrait continuer à conquérir l’International.

Avec le montant récolté lors du tour de table, Dreame prévoit d’investir dans le marketing destiné à l’Europe et l’Amérique du Nord, preuve de ses ambitions sur le marché. Une partie du tour de table sera aussi consacré à la recherche et au développement.

Roc Woo, cofondateur et vice-président du marketing et des ventes, a résumé les ambitions de Dreame auprès de TechCrunch : « Si nous comparons Dyson à Apple, il doit y avoir un Huawei dans le secteur du nettoyage domestique, et nous pensons que cette entreprise viendra de Chine […] Il y a de plus en plus d’exemples de réussite de marques chinoises qui s’internationalisent, des petits acteurs comme nous aux monstres comme Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests