Suivez-nous

Auto-Moto

Un conducteur de Tesla s’endort (encore) avec l’Autopilot activé

Le conducteur d’une Tesla Model S a été pris en photo au volant de son véhicule, vraisemblablement endormi avec l’Autopilot activé.

Il y a

le

Tesla Model S Autopilot
© Tesla

Voici une anecdote qui rappelle déjà d’autres récits datant de quelques mois déjà. En décembre, c’est le conducteur d’une Tesla Model S qui s’était endormi avec l’Autopilot activé, si bien que le véhicule a filé à une allure de 112km/h jusqu’à ce qu’il soit rattrapé par la police après une poursuite de 11 kilomètres.

Tesla et son Autopilot, un dispositif qui soulève plusieurs questions

Cette fois-ci, le récit est peut-être moins épique, mais tout aussi surprenant. En effet, un internaute du nom de Kevin Paschal indique avoir pris en photo, mais également filmé, le conducteur d’une Tesla Model S qui semble s’être endormi au volant alors que le véhicule est engagé sur l’autoroute.

Tesla Autopilot

© Kevin Paschal / Electrek

Comme l’indique Electrek, l’homme vivant en Californie du Sud a partagé la vidéo sur Facebook en accompagnant celle-ci d’un commentaire : « L’apogée de ma journée. Le mec est inconscient sur l’autoroute dans sa Tesla et conduit toujours mieux que 90% de SoCal [Southern California, soit la Californie du Sud, NDLR], lol. J’ai vraiment hâte d’avoir plus de voitures autonomes sur la route ».

Kevin Paschal a indiqué que l’homme endormi dans la Tesla n’avait pas bougé durant plusieurs kilomètres. Quand Electrek lui a demandé pourquoi il n’avait pas klaxonné, il a répondu : « Je ne suis pas sûr que la voiture s’en serait souciée. Je ne plaisantais pas quand j’ai dit qu’il roulait encore mieux que la plupart des [habitants de] SoCal. Le mec était parfaitement centré dans sa voie tout le temps et gardait une distance de sécurité par rapport à tous les véhicules ».

Actuellement, la vidéo n’est plus en ligne sur le compte Facebook de Kevin Paschal. L’on ne sait pas non plus si l’homme a été arrêté ou s’il s’est réveillé au volant de sa Tesla.

Une fois de plus, les technologies comme l’Autopilot soulèvent plusieurs questions, car ce dernier est parfois impliqué dans des accidents, mais tend aussi à éviter que ceux-ci ne se produisent, comme le montre cette récente anecdote. Pour sa part, Tesla précise régulièrement qu’il ne s’agit pas d’un dispositif censé remplacer le conducteur, qui doit toujours être attentif et prêt à réagir, mais plutôt d’une aide à la conduite.

Un homme s’endort au volant de sa Tesla, la police le poursuit pendant 7 minutes

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Didier

    21 janvier 2019 at 17 h 39 min

    C’est curieux car si on ne maintient pas une pression sur le volant l’autopilote enchaîne une série d’alarmes de plus en plus fortes. Je ne vois pas comment on peut dormir avec une voiture qui beep à plein volume. Sauf erreur en cas de non réponse l’autopilote part du principe que le conducteur est dans l’incapacité de reprendre le volant et arrête le véhicule sur la voie d’urgence. À moins bien sûr que le conducteur ait trafiqué la voiture, des idots ont par exemple trouvé qu’en insérant une orange entre les branches du volant ils pouvaient tromper l’autopilote. Espérons que ce conducteur s’est révélé avant la fin de l’autoroute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests