Constructeurs automobiles français, entre avant-garde et retard à l’allumage

Dans la série ce n’est pas vraiment du web, mais c’est de plus en plus high tech donc on en parle aussi sur Presse-citron, aujourd’hui quelques digressions, ou plutôt deux remarques sur les constructeurs automobiles français, qui oscillent de longue date entre projets avant-gardistes (les voitures d’ingénieurs ou de designers que l’on voit dans les

Dans la série ce n’est pas vraiment du web, mais c’est de plus en plus high tech donc on en parle aussi sur Presse-citron, aujourd’hui quelques digressions, ou plutôt deux remarques sur les constructeurs automobiles français, qui oscillent de longue date entre projets avant-gardistes (les voitures d’ingénieurs ou de designers que l’on voit dans les salons au rayon concept-car et qui sont censées montrer les tendances à venir), et retards tragiques sur le marché.

Concernant les retards, et partant du principe qu’en général on ne parle pas des trains qui arrivent à l’heure, j’ai deux exemples assez frappants en tête :

Peugeot, Citroën, puis très récemment Renault, ont successivement présenté et lancé sur le marché leur nouveau 4×4. Outre le fait que le marché est trusté par les japonais, les allemands, et dans une autre mesure, les américains, celui-ci fut florissant dans la décennie écoulée. Or, entre crise du pétrole et préoccupations écologiques, et même s’il se porte encore assez bien, le marché du 4×4 est en train de s’essouffler (ventes divisées par deux depuis début 2008 chez certains constructeurs ). Car il est devenu écologiquement et économiquement incorrect de rouler en 4×4 (même si l’on sait qu’un 4×4 de dernière génération n’est pas plus polluant qu’une berline de catégorie équivalente, et moins qu’une voiture moyenne mal entretenue ayant quelques années au compteur).

Et que font les constructeurs français, dans un bel élan plein de candeur ? Non seulement ils arrivent sur le marché 20 ans après les autres, mais ils lancent leurs 4×4 en plein marasme sur un marché moribond.
De quoi s’interroger sur la clairvoyance de certains services marketing, et leur capacité à sentir le marché et ses tendances…

la mode est aux véhicules rétro, ou aux remakes de grands hits des années 60/70, relookés et construits aux normes actuelles. Après la New Beetle, arriva la Mini, puis la Fiat 500. Mais le mouvement n’est pas récent : la monstrueuse Dodge Viper avait ouvert le bal dans les années 90 en se positionnant comme la nouvelle AC CObra (Viper, Cobra, vous voyez l’analogie ?). Et dans le haut de gamme « exotique », les constructeurs n’ont pas chômé non plus : nouvelle Ford Mustang, nouvelle Dodge Challenger, et même Ford GT40. Le mouvement a même touché le marché des deux-roues, avec notamment la nouvelle Triumph bonneville, réplique moderne mais exacte de sa mythique ancêtre. Le Chrysler PT Cruiser est aun autre exemple, qui, s’il ne se réfère pas à ma connaissance à un modèle passé en particulier, visait aussi à toucher la fibre nostalgique en reprenant les lignes des belles américaines des années 30/50.

Or, où sont les constructeurs français sur ce créneau ? Nulle part, inexistants.
Bien sûr notre histoire automobile ne peut pas se targuer d’avoir vraiment produit des modèles grand public (je dis bien : grand public) mythiques, que ce soit par leur forme ou par leur usage, mais il y en a quand même un qui pourrait tenir le rôle et faire un remake parfait dans l’esprit New Beetle à la française : oui, la 2CV !

D’où la question : pourquoi Citroën, plutôt que produire un 4×4 coûteux et politiquement incorrect sur un marché essoufflé, n’a pas lancé une New 2CV en s’inspirant de la recette éprouvée par BMW avec la Mini ou Fiat avec la 500 ? Même si elles restent des véhicules de niche, ces voitures sont toutes des réussites commerciales exceptionnelles, se positionnant sur un créneau jeune urbain et haut de gamme (un rêve de publicitaire) renforçant et rajeunissant au passage l’image de leurs constructeurs, quand elles ne les sauvent tout simplement pas de la crise (Fiat…).

Est-on à ce point éloigné de certaines tendances du marché dans les bureaux d’étude des constructeurs français, pour ne pas voir venir ce type de lame de fond ?
Bon allez, tout n’est pas si noir : nous avons la Logan.
La New 4L ?


65 commentaires

  1. le monde est ainsi fait qu’il y aura toujours des acheteurs de 4×4, très loin des bobos écolos bien pensants, lecteurs de certains blog et le 4×4 Renault, par exemple a démarré très fort. Quand aux réussites commerciales exceptionnelles, je travaille en sous traitant pour la new Beetle et en langage industriel, on appelle ça un flop, un bide. Les ingénieurs de Citroën qui ont fait des études marketing et de marché pour une NEW 2 Chv (et oui, ils n’attendent pas le citron) m’ont confirmé que c’était catastrophique et le NOGO a été décidé depuis longtemps et sans l’ombre d’un doute.

  2. je suis drolement d’accord avec toi, renault et PSA devraient ressortir leurs best sellers comme pour la 500 la mini et la coccinelle!

    surtout que des petites voitures avec petits moteurs 3 cylindres qui consommeront très peu de carburant feront un tabac, si en plus elles ont le charisme retro alors là tout les pays africains en seront innondés

    je suis déja client pour la new 4l moi en tous cas, juste par hommage à mes parents qui en avaient une

  3. Bonjour,
    Disgression intéressante sur le thème de l’automobile.

    Pour prolonger le débat, je prendrais quand même un instant la défense des constructeurs Français qui ont lancé les 4×4.

    Il faut bien comprendre qu’il y a 10 ans, lors de l’explosion de 4×4 les constructeurs Français n’y connaissaient rien (là OK, il y a peut être un problème d’anticipation). Alors ils ont engagés des frais de R&D (et on sait combien ils sont importants).

    Maintenant que le véhicule est prêt, il faut bien que le véhicule à vendre pour assurer le ROI du projet.

    Ma conclusion donc : même si Renault sait que son 4×4 n’est plus dans la tendance, il faut bien qu’il le vende pour limiter les dégats financier. Et pour ne surtout pas montrer au marché (consomateurs & investisseurs) qu’il sait que son produit n’est pas tendance, il crée une grosse communication autour… On ne peut pas leur jeter la pierre : cette pratique est courante. Quand un produit n’est pas adapté au marché, on (tente) d’adapter le marché au produit (souvent par le marketing).

  4. Il y a aussi la 4L

    Cela dit, je m’interroge sur le succès de ces remake. Je n’ai vu qu’une seule New Beattle (pourquoi on l’appelle pas en français celle là d’ailleurs) depuis que c’est sorti.

    Quant aux 4×4, je ne suis pas sûr que le marché soit aussi moribond. Je n’en ai jamais vu autant qu’aujourd’hui à Paris. J’ai l’impression que les gens qui achetaient des 807 ou des Espaces achètent maintenant des 4×4.

  5. @cr0vax, tu habites où pour n’avoir vu qu’une New Beetle depuis qu’elle est sortie (c’est à dire au moins 5 ans) ? Sur Mars ? Parce-que vers chez moi (Lyon), entre ça et la Mini, il y en a à tous les coins de rue.

  6. Le 4×4 n’est peut-être pas moribond mais il a mauvaise presse et les chiffres de vente baissent. C’est peut-être une question de dénomination, le terme SUV convient mieux car il est moins connoté « bobo-beauf » que 4×4

  7. En effet, ils arrivent un peu tard avec le 4×4 (mais à quoi sert l’alliance Peugeot/Nissan ??)alors que Peugeot & Citroën sortent un SUV Mitsubishi.
    Il faut quand même reconnaître à Citroën un renouveau indéniable dans le design de ces modèles notamment avec le nouvelle C5.

  8. Citroën a bel et bien surfé sur la vague rétro … la new 2CV c’est toute la gamme des C3 …

    Quand aux 4×4 je me suis posée la même question et j’en suis arrivée à la conclusion que la sortie du nouveau 4×4 renault devait être planifié depuis deux ou trois ans … dommage !

  9. je ressent une certaine gene lorsque je suis dans un SUV et dieu sait que c’est confortable est agreable d’etre aussi haut et tout, mais quand la voiture accélere je me dis  » merde le mec a déjà dépensé un euro de carburant pour ce démarrage en trombe »

    c’est une des raisons pour laquelle je ne suis pas très suv et je ne comprend pas pourquoi les nouvelles voitures comme la new beetle et la mini coutent aussi cher !! (dans les 32k€ au maroc) alors que ce sont des petites caisses et je ne comprend pas aussi que les moteurs soient souvent des 1.4 alors qu’en ville un petit 0.8 suffirait largement et peu aller à 120 kmh sur autoroute sans souci…

    les chinoises et coréennes ont des moteurs 0.8 qui consomment très peu mais sont pas trop solides et n’ont rien a voir avec les franco allemandes … quand des gens comme BMW ou mercedes se mettront au hybride là tout le monde les suivra

    franchement je suis triste

  10. Intéressant comme billet, sauf que c’est abordé uniquement en terme de modèles auto et de marketing. Je pense que dans 10 ans on ne sera pas à se demander si la 2CV vaut le coup d’être réédité, mais plutôt si l’audi TT pourra être dotée d’un moteur écolo. Dans 10 ans, qu’on se le dise, on roulera tous hybride. 2CV, 4L, prius ou TT. C’est ça que, perso, je trouve le plus bizarre : je suis le seul à penser comme ça ? Pourquoi les constructeurs français semblent complètement absents sur ces crénaux ?

  11. Un retour à la 2CV, motorisé par un moteur à air comprimé ? l’essentiel, quoi…
    La sécurité justifie le surpoids des voiture actuelles, et vice-versa.
    mais une voiture légère, c’est moins d’énergie cinétique, donc moins de danger pour les autres en cas de contact..
    Les pointilleux me reliront, mais je crois qu’une 1007 pèse plus lourd qu’une 406…
    A méditer

  12. Pingback: Constructeurs automobiles français : champions du retard ? > AbriCoCotier.fr

  13. Le marché du 4×4 vient de chuter énormément dixit vendeur mercedes. (cause le bonus/malus qui en passant ne va pas pouvoir continuer comme ça car depuis l’instauration il est en déficit les gens achetent plus avec un bonus qu’avec un malus …)

  14. @Vincent D, je suis bien d’accord. Le problème c’est qu’aujourd’hui il n’y a que 2 voitures hybrides disponibles sur le marché français, et elles sont… japonaises. Je me suis renseigné pour acheter une Prius et elle est définitivement trop laide (mon gamin ne voulait même pas s’asseoir dedans, la hoooonte :-))
    J’aurais espéré qu’Audi sorte une A4 hybride mais ce n’est pas programmé avant 2010, du coup je me suis résigné à prendre la nouvelle A4 2008, qui est je crois la voiture la moins polluante de sa catégorie.

  15. Excellente analyse de Nicolas, effectivement les français n’y connaissaient rien et doivent aujourd’hui vendre des véhicules complètement hors de la réalité du marché.
    Reste que l’alliance avec Nissan pour Renault est arrivée trop tard, Nissan ayant déjà une expérience dans le dommaine du 4×4. Ce qui est d’ailleurs intéressant quand on note que le Koleos de Renault est le dernier 4×4 français à sortir, bien après PSA …

    Mais Renault est aussi confronté à un autre problème : la majorité de ses ventes reposaient sur la seule gamme Mégane (Megane, Scenic et déclinaisons). A son arrivée, Carlos Ghosn a bien senti le danger et a diversifié l’offre. En tant que marque généraliste, il fallait à Renault une gamme relativement étendue, quitte à créer de nouveaux segments. Oui, le 4×4 Renault arrive un peu tard mais il était nécessaire à la gamme face au succès du X3 par exemple, le véhicule le plus vendu chez BMW actuellement.

  16. @TedCarter, la nouvelle Citroën C5 est effectivement superbe, c’est normal, elle ressemble étrangement à la nouvelle Audi A4, une certaine classe en moins. Et c’est bien là le problème des constructeurs français, qui n’ont jamais réussi à percer sur le créneau standing/haut de gamme. L’acheteur qui dispose de plus de de 35000 à 45000 euros à mettre dans une berline va vouloir une voiture statutaire. Et du coup (à part quelques sociétés françaises pour lesquelles c’est un enjeu d’image), il n’achètera pas français, mais allemand. Franchement entre une 607 et une Audi A6 ou une béhème 5, mon choix est vite fait…

  17. Je ne sais pas quel c** a inventé les « 4×4 urbain » mais il doit être riche aujourd’hui. L’absurdité totale (sans jeu de mot pétrolier) et même si certain tourne au GPL (si si) l’encombrement dans la circulation urbaine ne dérange pas leur fiers conducteurs. De toute façon Homo-automobilis n’a jamais été raisonnable sinon il roulerai en mini (dans les villes).

  18. @Opinion : le 4×4 urbain a été inventé pour les femmes. D’ailleurs, si tu regardes un peu qui conduit ces véhicules, 9 fois sur 10, c’est une femme.

    Il a été vérifié que les femmes se sentaient plus en sécurité dans ces véhicules à cause d’une position de conduite plus haute notamment.

    Les Suzuki Grand Vitara, Toyota Rav 4 et Hyundai Tucson sont des véhicules destinés aux femmes, c’est un fait.

    Quant à la C3, elle a effectivement été présentée par Citroën à l’époque comme la descendante de la 2CV.

  19. Les constructeurs français n’ont jamais brillé par l’audace. C’est un fait. Il suffit de se rappeler de Citroën qui a dérivé ses designs au point d’en faire des véhicules sans personnalité (DS => C5), ou de Peugeot qui sort un proto roulant avec des milliers d’heures d’ingénierie mais n’ose pas aller chatouiller les références (907 : http://www.peugeot.com/fr/design/concept-cars/les-annees-2000/907.aspx)

    Bref, nous nous contentons juste bon à lancer une logan dont on freine le succès pour tenter de gagner plus d’argent.

    Mesdames et Messieurs les constructeurs français, sortez la tête du brouillard

  20. Nicolas de Dianous le

    Moi je roule en DS (en fait une ID 20 de 1971 entièrement restaurée) et je pollue plus que 5 SUV réunis !

    A quand la nouvelle DS, avec son design sidérant et son avant-gardisme technologique ? (histoire que je pollue moins)

  21. Renault avait pensé un temps sortir une R8 Gordini actualisée, elle aura pu avoir du succès.

    Sinon, j’ai lu ou entendu, je ne sais plus, que les SUV ont de l’avenir, parce qu’ils sont suffisamment gros pour contenir les moteurs du futur (électrique, hybride,à hydrogène, etc.), pour l’instant plus volumineux que les moteurs traditionnels essence ou diesel.

  22. @Eric : benh j’habite Paris 18° et à part les grosses berlines allemandes et les vieilles peugeot 205, on voit rarement de voiture de classe moyenne je dois dire.
    De toute façon comme dit j’ai dit plus haut, ca n’est que mon ressenti et je suis parfaitement conscient que l’on ne voit que ce à quoi on fait attention.

  23. Je note qu’à part Nicolas Hoizey, personne ici n’esst sorti du camps sagement desiné dans cet article. L’innovation en automobilie consiste-t-elle à suivre des modes (rétro, petites voitures…) ou à vraiment innvoer pour que l’automobile puisse relever son principal défi, à savoir : SE PASSER UN JOUR DE PETROLE. Et dans ce domaine il semble que les français ne soient pas en avance non plus. Et pourtant l’arrivée des moteurs alternatifs, qu’ils soient à hydrogène, à air comprimé, électriques ou à la bouse de vache vont forcément impliquer une nouvelle manière de penser les automobiles et c’est sur ce terrain et pas ailleurs que les part de marché du futur se gagneront en 2015 ou en 2020. Tout le sreste c’est de la politique commerciale de court terme à papa.

  24. Quand on ne connait pas, on s’associe avec quelqu’un qui connait et on rebadge, surtout si on l’a dans le groupe : Ford avait un 4×4 avec Nissan (j’ai le Nissan, acheté chez Renault il ya sept ans 🙂 ), Opel avec ISUZU (ce qui fait rire quand on sait que le critère d’achat était d’avoir un véhicule européen) et Opel recommence avec les Chevrolets (qui ne sont d’ailleurs que des coréennes rebadgées).

    Sachant que Renault mettait déjà des moteurs dans le XTrail, je n’ai jamais compris qu’il n’en fasse pas un badgé renault…

    Surtout s’ils ont participés au modèle XTrail avec un moteur alternatif (hydrogène ?) pour préparer l’avenir !!!

    Sinon, le RAV4 a un positionnement féminin en France seulement (virage marketing vu les mauvaise vente au début comme engin de baroudeur mâle)

    @Eric il y a deux Lexus en plus de la Prius sur le marché, dont un gros 4×4

  25. Eric:
    « ils lancent leurs 4×4 en plein marasme sur un marché moribond. »

    => A titre d’exemple,la décision d’industrialiser le Koleos a été prise en décembre 2004. A une époque ou tu aurais sans doute pu écrire un billet pour t’étonner, comme tu le fais aujourd’hui pour les remakes, de l’attentisme des constructeurs français sur ce créneau.

    Ensuite, depuis quand apparait-il évident que ce créneau n’est plus porteur?
    Le Tiguan n’est pas sorti depuis si longtemps non plus. Mais il est aujourd’hui en tête sur son segment.
    La vrai question serait plutôt, à mon avis, de savoir pourquoi, en arrivant le dernier, Renault, si l’on continue avec la marque au Losange, n’a pas su proposer le meilleur produit de sa catégorie…

    Tu sembles admirer VW pour la Beetle, BM pour la Mini et Fiat pour la 500.
    Tu aurais pu consacrer au moins une ligne pour rappeler que Renault, désolé, encore, avait été le premier à lancer la mode des monospaces, et qu’il est resté plus de 10 ans leader avec l’Espace et le Scenic.

    Et ne sous estime pas la Logan. C’est peut être une voiture banale, à tout point de vue, mais il est une évidence que tous les autres constructeurs envient le produit que Renault a mis dans la rue avant eux. Et ceux qui disent le contraire sont des menteurs 😉
    Produit qui permettra peut être à Renault de traverser la crise actuelle plus sereinement que les autres. Ça c’est l’avenir qui nous le dira.

    Bon, cet note aurait peut être mieux trouvé sa place dans SportCafé… Et oui, on ne s’improvise pas spécialiste en stratégie automobile aussi facilement 😉

  26. @Stéphane : effectivement, les autres constructeurs envient le succès de la Logan. Tous sauf … Renault ! qui a bien conscience de s’être tiré une balle dans le pied avec la commercialisation de la Logan.

    Carlos Ghosn a affiché la volonté ferme de proposer des véhicules parmis les meilleurs du marché en terme de finition, de fiabilité et de qualité.

    Aujourd’hui, Renault tend sans aucun doute vers cet objectif avec la nouvelle Laguna, tout en proposant une voiture mal finie, spartiate et low cost. Elle répond certes à un besoin mais elle s’intègre mal dans la stratégie de Renault pour les années à venir, du moins telle qu’elle a été présentée.

    D’ailleurs, les Logan les plus vendues sont les finitions haut de gamme avec équipements et moteur diesel. Preuve que la Logan correspond plus à un besoin d’image « low cost » et de « refus du système automobile actuel » par ses acquéreurs que par une volonté réelle d’économie.

    Quant à l’environnement, on parlera de ça dans 10 ans quand on désossera les Prius et qu’on se demandera comment recycler leurs batteries …

    Une étude a montré que sur un critère de pollution globale, une Prius perdait le match face à un Jeep Cherokee à cause du problème de ses batteries.

  27. Tout est dansl e déficit d’image des constructeurs français. Cette image se construit par une audace au niveau du style et de la vision du marché.
    Renault laisse dormir la marque Alpine et l’image de l’A110 et A610 mais aussi Gordini.
    Peugeot estime que le style de la gamme est trop sportif alors que le modèle S16 a disparu et que la 207 RC est sans saveur.
    La nouvelle Twingo est l’exemple parfait d’un manque d’audace.
    Pendant ce temps, Audit sort la R8, Bmw a un Z4 M, BMW a des M3 et M5. Biensur ce sont des voiture écologiquement incorrect mais pour l’image et le rêve c’est judicieux. On ne fait pas rêver les gens avec des émissions de co2.

  28. Curieux qu’une infime minorité des commentaires discute des hybrides, voitures électrique et autres carburant. Au prix ou l’essence est vendu en europe, il serait temps que les Francais planche sur des solutions alternative. Ici en Amérique, grâce (à cause) du prix de l’essence, la tendance est maintenant inversé et j’espère bien rouler hybride ou électrique d’ici quelques années. Ça tombe bien car au Québec, on a l’électricité la plus propre au monde….
    Une Audio A4 pour Éric ?? Fuck c’est si payant de bloguer Éric ?? Comment un blogueur peut-il se payer une bagnole de + de 30 000 euros ça me scie !!! J’espère que tu as pris la décapotable 🙂 Bravo pour la solidarité frenchie !
    —————————-

    General Motors, premier constructeur automobile américain, a vu ses ventes plonger de 27,5% en mai aux États-Unis par rapport à mai 2007, à 272 363 unités, plombées par une dégringolade de 36,7% de ses ventes de gros modèles (type 4×4 et SUV), a annoncé le groupe mardi.

  29. j’adore l’approximation totale des blogs, ou le bidon cotoie la nullité 🙂

    Pour une nouvelle voiture, il faut en général 8 ans pour passer du stade des premiers dessins à la commercialisation. Donc selon toi, Renault et Peugeot aurait du se retirer durant les dernières années de finalisation, en faisant une croix sur les centaines de millions d’investissements de R&D, des usines de fabrication et d’assemblage…

    La New Beetle est un bide, c’est pas parce que tu la croises de temps en temps, que si dans ton esprit c’est un succès de design, que ça l’est commercialement.
    Par exemple, sur un mois de vente au hasard (aout 2006 – France): New Beetle 194 unités, Golf 2394 unités, Polo 2173 unités, Touran 1674 unités.
    Pro blogger mais pas d’infos pros… 😉

  30. Mazux> relativisons les chiffres de la New Beetle quand même, elle a été présentée à Detroit en 94 et commercialisée en 1998 en France. Autrement dit, on parle des ventes d’un véhicule qui a aujourd’hui 10 ans de carrière derrière lui.

  31. hmm et le golf (1974) et la polo (1975) ? carrière beaucoup plus longue, et tjrs en vente, et des chiffres 10 à 12x plus grands que la new beetle.
    et heureusement qu’ils ont sorti la new beetle cab pour remonter les chiffres.
    Moi je ne parlerais pas de succès glorieux pour la new beetle.

  32. Mazux> tu parles de véhicules qui en sont à leur 5ème génération par exemple pour la Golf.
    La New Beetle n’a subi qu’un seul restylage, même pas un modèle à part entière.

    Ce qui ne veut pas dire qu’elle soit un succès commercial retentissant, loin de là.
    Elle était prévue pour les USA où elle a fait un carton.

    Quitte à comparer, autant le faire du des bases correctes 🙂

  33. Dépenser autant d’argent dans un objet qui ne sert qu’a aller d’un point A à un point B qui pèse très lourd et donc consomme énormément pour déplacer moins de 100kg la pluspart du temps.
    Quand on voit le prix des New Bettle ou autre vendue énormément cher pour quedal de place, là ou on ne paie que la carroserie…
    Moi j’dis il est beau se monde de la consommation.
    Ca me parait tellement absurde et si peu raisonnable qu’on dirait la nouvelle religion des pays développés.
    JC n’a plus sa place, il a été remplacé par des € & la foi par pub

  34. Tu as encore oublié qqch : les constructeurs français peinent à sortir des véhicules à vocation écologique que ce soit hybride-essence ou tout simplement des diesels modifiés (à la sauce Bluemotion de chez VW) sans parler au niveau des boites robotisées (dont les nouvelles peuvent faire baisser la consommation!).
    De toute façon, il faudrait déjà qu’il arrêtent de changer de style tout les 5 ans (je pense surtout à Renault…) et aussi qu’ils fassent des voitures vraiment fiables (les dernières statiques suisses montrent que c’est Skoda et Toyota les plus fiables !)

  35. Oui c’est vrai il y a le marché d’aujourd’hui et celui de demain !

    Je m’explique, il y se taper la frime en mini et il y résoudre les problèmes du droit dans le mur du marché automobile (carburant en hausse, pollution, etc)

    Au Japon au Usa ils attendent pas ils font voir les voiture à hydrogène. En France tout le monde philosophe, faut faire ça, non ça c’est mieux, etc…
    Sauf un Renault au travers de Nissan voir ici : http://www.moteurnature.com/actu/2006/nissan-fcv-fuel-cell-vehicle-hydrogene.php

    2006 quand même ….

  36. Si certains se bougent quand même. PAs les grands constructeurs car ils n’ont aucun intérêt à anticipé le changement. Il vaut mieux continuer à vendre le même genre de caisse très chères et polluantes et quand ce serait vraiment plus possible, ils nous en vendront d’autres.

    Sinon y’a aussi la nouvelle voiture à air comprimé de Guy Nègre qui doit être commercialisé en 2008-2009. C’est sûr c’est pas une voiture très bling bling, donc ça risque de ne pas intéressé la moitié des personnes ici présentes.

    Il faut quand même attendre de voir si cette voiture atteint toutes les promesses faites par Guy Nègre. Mais si c’est le cas, une voiture neuve à 3500€ qui consomme du 2litres/100 sur autoroute et 0 en ville, c’est plus qu’intéressant quand même.

  37. @yaka voilà, c’est de celle là que je parlais, c’est un XTrail à la base (et comme Renault met déjà ses moteurs dedans, je suis très étonné qu’ils n’en fasse pas plus cas)

    Si on en croit la vox populi, les constructeurs et les pétroliers ont depuis longtemps racheté des brevets de moteurs « alternatifs » (eau, air comprimé, autre…) et il serait temps qu’ils les mettent en application maintenant que financièrement c’est plus rentable et pétrolement parlant un pari sur un avenir de plus en plus proche (40 ans avant épuisement des réserves à ce que j’ai entendu cette semaine, ça faisait longtemps)

    Ou alors il faut « vraiment » se pencher sur un nouveau carburant (si possible propre) et y adapter nos moteurs actuels… Je n’aimerais pas être collectionneur de vieux véhicules dans 100 ans et ne pas pouvoir les faire se déplacer…

  38. @bob
    Ben oui les pétroliers se transforment (comme les transformer) en distributeur d’énergies.
    Ils ont collé en tests au Japon et au Usa les systèmes pour remplir les piles à combustible pour l’hydrogène pour que les gens n’est plus peur de cette techno, effet zeppelin, heu pas le groupe de zicos les dirigeables !
    D’ailleurs je crois que c’est à cause de ça qu’il n’y a pas encore cette techno dans les pays européens

  39. bon débat sur le marketing qui peut intéresser même ceux que les voitures indiffèrent.
    Je pense quand même qu’il y a une déficience de vision chez renault car les 4×4, ils auraient pu en avoir l’idée bien avant l’alliance avec Nissan. Souvenons nous que dans les années 80, Renault possédait Américan motors et à ce titre distribuait Jeep. Cela a pu justifier de ne pas occuper le créneau un temps mais un modèle en collaboration avec jeep aurait dû voir le jour avant la cession.
    A la place, Renaud a inventé l’espace, ce qui est très bien.
    En revanche, je suis un peu inquiet de la créativité de la marque aujourd’hui

  40. Renault avait récupéré dans son escarcelle la marque JEEP dans les année 80 pour pénétrer le marché américain.

    Ils doivent se mordre les doigts d’avoir revendu. Mais auraient-ils su créer la tendance malgré tout? Pas sûr.

  41. Heu les tutures z’a moteur à explosion, vroum, vroum, c’est fini.
    Donc les non visionnaires comme Renault ont fabriquer (en 2006) le 1ere 4×4 à moteur hydrogène et un truc pas cher pour les marchés émergeant, oui ceux qui vont traîner un peu avant de pouvoir utiliser cette techno dans leur pays.
    Si c’est pas être visionner…Moi je mes les c…

  42. Le Quebec, l’éléctricité la plus propre au monde? Hydroquébec a decimé combien de vallées et chamboulé combien d’éco-systèmes pour construire ses barrages??
    (désolé pour ce HS)
    Sinon pour le sujet initial des bagnoles rétros: c’est clair que marketer un nouveau modèle avec un nouveau nom coute super cher.
    Faire du neuf avec du vieux c’est déjà plus économique (je parle juste de la notoriété du produit).
    Ensuite les constructeurs s’internationalisent à fond depuis pas mal de temps, les Français sont pas amuvais mais leur grosse internationalisation date du debut des 95 (sans jamais avoir tapé dan le marché US…).
    Franchement hormis en France, les Alpines et autres 2CV ou 4L, elles ont cartonné ou? La notoriété des voitures mythiques françaises n’est pas assez forte pour avoir un ROI sur de tels projets sur une échelle mondiale.
    En plus en comparant PSA+Renault aux marques qui ont sortis des « come-back » on se rend compte que VW ou Mini font des grosses marges sur leurs bagnoles qui sont de haut standing. Les français préfèrent le volume et les PDM.
    Ce sont des approches et des visions différentes.
    Cela dit, PSA tend à produire des « premiums » pour l’image (308RC ou C5 cabriolet) avec des marges interessantes. Renault n’est pas en reste avec ses projets de Laguna cabriolet.
    N’oublions pas que c’est aussi les dividendes par action qui guident ces grosses machines. Pas seulement les coups de coeur.

  43. Ne vous fiez pas à la superbe consommation de la Prius. Avec le type de batteries embarquées dont le process de fabrication est particulièrement polluant, et dont on ne saura quoi faire en fin de vie…son bilan écologique est catastrophique. Pour rire une C3 1,6HDI offre autant d’espace (si si) et consomme moins ! Et PSA est le constructeur qui a le meilleure taux d’émission de CO2 dans sa gamme, fournit le moteur de la mini diesel, à lancer le filtre à particules sur les VP et à lancer le premier sur un modèle accessible le Stop&Start..

  44. j’aimerai savoirs comment les contructeurs automobiles parviennent-ils à des prix aussi bas? Notamment sur la Logan, la Tata Nano ..
    quels sont les risques, les limites et comment cela se passent aux niveau x de l’economie mondial ainsi que de la concurrence?.

    Car j’ai une étude à réalisé pour le bac, et j’ai trouvé plein d’information mais je dois les trier malgrè quels soient toutes pertinantes car je dois avoir une synthèse qui fait qu’une page seulement.

    Merci de me répondre et de m’aider si vous le pouvez.

  45. Pour les prix bas, c’est une équation très simple:
    prix de revient de fabrication= investissement dans l’usine + investissement dans le capital humain + matières premières (acier+composants souvents préassemblés par les fournisseurs) + cout de développement du véhicule + frais généraux divers (logistique, chauffage, electricité…).
    Après en décortiquant chaque point, on se rend compte qu’ils grattent à max sur chaque dépense. Les véhicules low cost utilisent pour la plupart des composants amortis depuis belle lurette donc pas de coût de développement même si on délocalise maintenant aussi les ingénieries. Les usines (même modernes) n’ont pas d’équipement hyper cher (toutes proportions gardées) car beacoup d’opérations peuvent être effectuées par des ouvriers (salaires plus faibles), le terrain ou se trouve l’usine n’est pas cher à la base.
    Pour ce qui est de marketer le véhicule, pas de coûts de folie non plus, pas de high tech. L’argument c’est le prix.
    Je te conseille de faire un bilan comptable comparant la Sandero et la Clio III. Les véhicules sont relativement proches et la Clio III fabriquée en Slovénie, dessinée en France.
    Ca tient sur une page et ça parle.

  46. Pour répondre à la deuxième partie de la question (risques et limites). Le souci principal est l’augmentation du coût de la main d’oeuvre qui ferait augmenter le prix de revient. Il faut donc amortir l’usine très vite donc produire au maximum (faire du volume). C’est un équilibre relatif. De toute façon, les salaires ne peuvent pas non plus augmenter de manière disproportionnée surtout pour des opérateurs aux qualifications faibles.
    Par ailleurs, les marchés vont changer et l’implantation d’ingénieries sur place fera baisser les coûts de développement sur les nouveaux produits issus de ces usines.
    Pour l’impact au niveau de l’économie, je parlerais d’impact dans le monde automobile. Ces véhicules s’adressent à des marchés au faible taux d’équipement et à des revenus plus bas qu’en Europe Occidentale par exemple. Ces voitures viennent concurrencer certains véhicules d’occasion (en Europe « riche » aussi). Les véhicules low-cost ont un fort taux de standardisation, c’est à contre sens des désirs actuels de la clientèle riche qui désire davantage d’équipement, plus de diversité. Enfin, dans les pays au taux d’équipement élévé, les low cost seront davantage des 2 ou 3e véhicule contrairement aux pays moins équipés ou ce sera le véhicule principal. La concurence, c’est comme dans tous les secteurs: elle s’adaptera, à savoir soit conquérir les marchés emergents en proposant des low cost, soit se concentrer sur d’autres gammes, d’autres clientèles, d’autres marchés.

  47. Merci de m’avoir répondu 🙂
    cela m’aide d’avantage dans toutes mes informations!!

    Je vous ferez pars de mes résultats de bac blanc (environ au mois de janvier)
    Car je dois avoir terminé le dossier début décembre environ.

    Merci beaucoup.

  48. Par contre cette phrase là:

    « les marchés vont changer et l’implantation d’ingénieries sur place fera baisser les coûts de développement sur les nouveaux produits issus de ces usines. »

    C’est à dire qu’elles seront délocalisé dans les pays où les salaires seront plus bas quand France par exemple?
    Quand à L’implantation de l’ingénieurerie cela signifie t-il alors qu’elles seront plus modernes tout en restant à un prix bàs? :$

  49. Oui et non. Le terme délocalisation est un peu fort. En fait, il faudrait plutôt parler de transfert de compétences car pour le cas de Renault, la majeure partie du développement reste en France (recherche et développement, design, achats…). Par contre, grâce au transfert de compétences, les roumains vont être autonomes sur certains points de développement de la Dacia. Et cela de plus en plus. Peut-être arriverons-nous à un point ou il seront totalement autonomes sur tous les aspects industriels. Vu la compléxité, la route est longue. Lorsqu’on sait que les moteurs sont développés à part (en France), les « chassis » communs aussi à part (en France aussi), on peut penser que la première tache d’ingénierie des roumains est de bien assembler le véhicule. Pour ce qui est de développer de A à Z, il faudrait effectivement délocaliser (fermer en France et déménager totalement en Roumanie ou ailleurs). Vu la perte de compétences possible, c’est inconcevable aujourd’hui. Les produits qu’ils vont développer pour rester low cost devront être moins compliqués que ce qu’on fait aujourd’hui en France (pour être moins cher). Pour finir, les low cost sont produites dans les pays low cost mais il ne faut pas oublier que se rapprocher du marché cible (en terme de production/localisation) fait aussi baisser les coûts logistiques de la distribution. Ca n’est pas anodin non plus.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies