Contre les barbecues improvisés

Une petite réflexion en passant, issue de l’observation des chambres d’hôtel dans différents pays, et notamment ici à Séoul où je séjourne actuellement, concernant la sécurité incendie. En regard de ce que l’on peut tous constater ailleurs (et pas seulement dans les chambres d’hôtel), j’ai la désagréable sensation que la prévention contre les incendies n’est

Une petite réflexion en passant, issue de l’observation des chambres d’hôtel dans différents pays, et notamment ici à Séoul où je séjourne actuellement, concernant la sécurité incendie.

incendie

En regard de ce que l’on peut tous constater ailleurs (et pas seulement dans les chambres d’hôtel), j’ai la désagréable sensation que la prévention contre les incendies n’est pas aussi poussée qu’elle devrait ou pourrait l’être en France.

Dans les chambres de l’hôtel où nous résidons à Séoul, le dispositif anti-incendie (ou visant à gérer au mieux cette situation en limitant le plus possible ses conséquences) est particulièrement complet, puisqu’il est composé dans chaque chambre de :

  • deux détecteurs de fumée optiques
  • un détecteur de fumée ionique
  • un plan d’évacuation du bâtiment
  • six buses d’arrosage automatique
  • un extincteur
  • un panneau très visible indiquant l’emplacement de l’extincteur
  • deux masques anti-fumée
  • une lampe-torche à allumage automatique (elle s’allume dès qu’on la retire de son socle)

Passons sur le fait que dans la plupart des pays qui se veulent soucieux de la protection de leurs citoyens, les détecteurs de fumée sont obligatoires depuis longtemps chez les particuliers. Pas en France.

mask

Il est étonnant de constater que dans notre pays, qui se veut à la pointe dans le fameux principe de précaution (et qui n’hésite parfois pas à donner des leçons à la planète entière sur le sujet) les dispositifs de prévention et de protection contre les incendies ne soient pas au moins aussi évolués qu’en Corée du Sud par exemple.


Nos dernières vidéos

44 commentaires

  1. Je crois (je dis bien je crois) que les buses d’arrosage automatique OU un détecteur de fumée sont devenus obligatoires dans les lieux publics et que les détecteurs de fumée le sont devenus chez les particuliers sous la pression des assureurs. J’avais entendu parler d’une sorte de volonté de la part des assureurs d’imposer un système de détecteur de fumée dans les exigences des garanties de leurs contrats Habitation… Après je ne sais pas si cela a été appliqué, est obligatoire ou quoi que ce soit d’autre. En tout cas, on peut toujours parler du principe de précaution sur la Grippe A, sujet très médiatique donc politiquement intéressant à saisir, plutôt que de la prévention incendie chez le particulier. Après il faut aussi reconnaitre que les normes de sécurité dans les hôtels, centres de vacances, centres de loisirs etc… en France sont aussi sévères et qu’elles se rapprochent de celles de certains pays « les plus à la pointe ».

  2. Pingback: Contre les barbecues improvisés | nierdz home page

  3. La Corée du sud est en avance sur la France dans beaucoup de domaine, pas seulement dans la prévention incendie !!!!

    c’est en voyageant pas mal, qu’on s’aperçoit qu’en fait c’est la France qui est en retard …

  4. Est-ce que tu pourrais vérifier aussi quels sont les livres et guides qu’on trouve dans les tiroirs des différents meubles.

    Là où aux US on trouverait une bible, un ami avait dans un hôtel coréen trouvé un petit guide expliquant pourquoi il était important d’aller boire avec ses collègues après le travail et comment bien boire avec eux.

    Est-ce que tu as le même?

  5. ça s’appelle le principe de précaution, et à part paralyser toute une politique ou un pays je vois pas ce que ça fait.
    de plus, mettre des extincteurs, c’est bien, mais si les gens ne savent pas s’en servir, ou faire la différence entre les types poudres ou co2, ça sert franchement à rien.

  6. Pour avoir vécu un incendie dans mon immeuble, je ne peux qu’être d’accord !
    La seule chose qui a fait que nous ayons pu sortir avant que cela devienne impossible, c’est un voisin rentrant tard d’une soirée… à plus de 3h du matin.

    Je précise qu’il s’agissait d’un incendie volontaire qui a démarré contre l’immeuble et s’est rapidement propagé au rez de chaussée, où heureusement personne ne réside.

    Cela me stresse à présent tellement que j’envisage d’équiper moi même l’immeuble dans lequel j’ai emménagé peu après en détecteur de fumée…

  7. Bien que nous vivions dans un très sympathique et beau pays … il est claire que nous avons beaucoup à apprendre du reste du monde, et que nous ne sommes pas les meilleurs dans tout (comme certains le croient ;o)

  8. Pingback: Tweets that mention Prévention et protection incendie : la France, mauvais élève ? | Presse-Citron -- Topsy.com

  9. Dans un hôtel de Séoul où j’ai séjourné il y a peu, le dispositif dans chaque chambre était en outre complété d’une sorte de treuil automatique permettant de s’échapper par les fenêtres…

  10. Disons pour résumer qu’il faut prendre les bonnes idées partout ! Et qu’elles ne sont pas uniquement qu’en France…

    Ensuite je crois que « la France » n’est ni super en avance ni en retard sur le reste du monde… Certains avis me semblent un peu extrêmes…

    Je crois pas que l’Arabie Saoudite soit hyper en avance sur les droits des femmes par rapport à la France, ou que le système de santé américain soit idéal par rapport au notre…

  11. Bel article. Séoul n’est-elle pas sur une zone sismique? Il me semble que les équipements de sécurité incendie sont hyper complets dans les bâtiments construits sur des zones sismiques, par obligation d’ailleurs.

    N’y a t’il pas là une relation de cause à effet?

    J’ai le souvenir aussi que, lors de tous mes déplacements à l’étranger, les équipements de sécurité étaient surtout très complet dans des zones dites « à risques ».

    J’ai pas vu de différences par rapport à la France dans des zones moins exposées à certains risques.

    Néanmoins, Mieux vaut prévenir que guérir, même si le coup d’entretien des dispositifs de sécurité est élevé.

  12. C’est assez injuste comme post Eric, et je suis assez d’accord avec le commentateur qui a dit que de toute façon, les gens ne savent pas se servir des extincteurs (alors les RIA, n’en parlons même pas)

    Je suis chargé de la sécurité dans ma boite, (notamment les exercices d’évacuation) et je peux te dire que nous ne sommes pas là pour jouer les pompiers, et nous n’incitons pas nos collègues à faire ça. Il y a bien sûr des extincteurs (c’est obligatoire), et j’ai mis en place plusieurs formations visant à apprendre à mes collègues à s’en servir. A l’issue de celles-ci, deux conclusions s’imposent : premièrement, en matière de sécurité, ce sont toujours les mêmes personnes motivées que l’on retrouve, à chaque réunion, à chaque formation, et ces personnes ne sont pas très nombreuses… Deuxièmement, un extincteur, et tu vas sûrement être surpris, n’a qu’une efficacité limitée. Dès que les flammes atteignent une hauteur critique (environ 50 cm), il devient inutile. Et je peux te dire que des flammes de 50 cm, même si ça te parait dérisoire, tu n’approches pas comme ça, extincteur ou pas. Un extincteur doit être utilisé dans les toutes premières secondes d’un départ de feu. Passé ce délai, c’est trop tard ; je n’ai pas dit qu’il ne fallait rien faire, mais la priorité des priorité, c’est évacuer le bâtiment. (NB : un bâtiment de taille moyenne s’embrase entre 3 et 5 minutes…)

    Pour en revenir à ton hôtel de Séoul, je trouve donc qu’un extincteur par chambre, c’est un luxe inutile… C’est plus un voeu formulé pour plus de sécurité, qu’un véritable apport à la sécurité globale de l’établissement. Puisque que tu sembles observateur, as-tu étudié les voies d’évacuation ? Tu mentionnes l’existence d’un plan d’évacuation, je réponds que cela existe aussi en France, dans tous les lieux recevant du public, hôtels compris. Même les très bas de gamme genre Formule 1 ont un plan d’évacuation et des consigens de sécurité derrière la porte de la chambre.

    Dans le même ordre d’idée, un accès balisé et réservé existe t-il pour les secours organisé ? C’est bien beau d’équiper les client de masques et d’extincteurs, mais si les pompiers ne peuvent pas accéder au sinistre, c’est aussi efficace que de faire pipi dans un stradivarius… Je ne suis pas ironique, c’est une situation qui se présente plus souvent qu’on ne l’imagine. Parce qu’il n’y a pas de voie réservée pour l’accès des pompiers, parce que quelqu’un s’est garé dessus, ou parce qu’on fait une voie réservée, mais que les branches basses des arbres empêchent le passage des camions…

    Pour ce qui est des détecteurs de fumée, je suis d’accord avec toi, mais leur généralisation, que tu appelles de tes voeux, a été rendue obligatoire par une loi de 2005 (loi Morange) ; il me semble qu’il y a eu de récents développement à ce sujet, afin de rendre les obligations encore plus contraignantes, et c’est plutôt une bonne nouvelle. (http://www.logement.gouv.fr/IM.....1ae525.pdf)

    Voilà, je crois que j’ai à peu près fait le tour… Désolé si j’ai été rtop long, mais je ne pouvais pas te laisser dire que en France « les dispositifs de prévention et de protection contre les incendies ne [sont] pas au moins aussi évolués qu’en Corée du Sud », qui une affirmation inexacte.

    PS : je reviens sur mon NB du début, sur le délai d’embrasement ; comme je n’étais plus très s^r, j’ai fait une petite recherche rapide. Le paragraphe qui suit est tiré de Wikipédia, mais tu pourras te le faire confirmé par d’autres sources plus « fiables » :

    On estime que pour éteindre un feu sec naissant, il faut :

    * un verre d’eau durant la première minute,
    * un seau d’eau au cours de la deuxième minute,
    * une citerne d’eau au bout de la troisième minute.

    Dans le cas d’un feu dans un volume clos (par exemple un feu d’habitation), on estime que la température de l’air atteint 600 °C au bout de cinq minutes ; dans une cage d’escalier, elle peut atteindre 1 200 °C dans le même temps.

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie#Croissance

  13. il fallait lire le coût dans mon dernier commentaire et non le coup…

    Quand est ce qu’on pourra éditer les commentaires sur Presse Citron afin de corriger des boulettes bêtes qu’on voit après relecture?

  14. Il ne faut pas oublier non plus que les normes de sécurité incendie chez les particuliers en Amérique du Nord, notamment, viennent du fait que les maisons sont toutes, ou presque, en bois. Armature bois, panneaux de bois etc… Les maisons sont préfabriquées, résistantes au froid, certes, mais pas du tout au feu, d’où un nombre incroyable d’incendies. N’en ayant jamais vu en France pratiquement (perso), j’en ai constaté 5-6 autour de chez moi au Canada en quelques années. Là, on peut dire que oui, on vote tous pour les détecteurs, qui ne sont d’ailleurs pas des détecteurs de fumées, mais des détecteurs de CO2, ce qui truc incolore, inodore, et qui tue dans le sommeil ceux qui calfeutrent complètement leur maison la nuit. Et il sauve des vies comme c’est pas permis ! 😉
    La France est certainement plus adaptée dans ses normes à la réalité des modes de construction locaux.
    Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas, toujours, améliorer les pratiques, naturellement.

  15. Juste un petit mot pour répondre à Graeme, dont je viens de recevoir le commentaire par mail, c’est pratique ça 🙂

    Contrairement à une idée répandue, les bâtiments en bois résistent mieux au feu que les autres ; en-effet, le bois transmet moins la chaleur que le béton ou l’acier, il ne va pas se tordre ou se casser, et, c’est sans doute là le point le plus important, brûle en se consumment lentement (une grosse armature en bois, des murs en panneaux de bois lamellés-collés ne brûlent pas aussi vite que la petite bûche que l’on met dans le barbecue !) Source : http://www.bois.com/particulie.....n-incendie

    Si les ricains utilisent plus de détecteurs que nous, c’est essentiellement parce qu’ils ont une bonne longueur d’avance sur nous dans ce domaine…et qu’ils sont très pointilleux en matière de sécurité.

    Sinon, petite confusion entre le dioxyde de carbone (CO2), que l’on accuse de tous les mots en matière de réchauffement climatique depuis quelques temps 😉 et le monoxyde de carbone (CO), produit d’une combustion incomplète et qui est, effectivement, responsable de pas mal de morts chaque année (environ 300 d’après Wikipédia), mais pas tant à cause des incendies, mais plutôt à cause de chaudières mal entretenues… Je ne peux que soutenir ta proposition de détecteur, d’autant que comme tu le dis, il s’agit d’un gaz inodore… En gros, t’es mort avant de comprendre ce qui t’arrive.

    Par contre, pour revenir au sujet du post d’Eric, les détecteurs contre l’incendie réagissent aux particules de fumée, et ne détecteront pas le CO ; et réciproquement : le détecteur de CO ne détectera pas l’incendie… un feu dégage toujours du CO (surtout dans un milieu clos), mais dans ce cas là, ce n’est pas le CO qui te tue…

  16. Je reprends à mon compte la question de yves : quand pourra t-on éditer ses commentaires ? Je me rends compte à la relecture que les miens sont parsemés de fautes… 🙁

    Dans mon comm précédent, il fallait lire « en se consumant lentement », of course 🙂

  17. @sammy: Un extincteur par chambre d’hotel inutile?
    Question de point de vue: nous parlons de sécurité, là où la Corée du Sud veut rassurer les touristes dans ces hotels…
    Pour le sujet en lui-même, et pour y avoir séjourné en novembre, il est vrai que pour la majorité des dispositifs, signalétique entre autre, sont les mêmes en France MAIS, dans un hotel à Séoul, le lumineux d’issue de secours fait 4 fois la taille et l’équipement complet de « première urgence » accessible dans le placard de l’entrée de la chambre (on ne voit que ça). => En France, un RIA, un plan d’évacuation, un panneau lumineux et une sonnerie. Il faut constater que c’est très différent (sans dire que la France est arriérée pour autant).
    Concernant « les dispositifs de prévention et de protection contre les incendies ne [sont] pas au moins aussi évolués qu’en Corée du Sud », tant que nous n’avons pas tous un détecteur de fumée, la Corée est => sur ce sujet précis <= en avance sur la France, c'est un fait.
    Dont effectivement, nous disposons de la majorité de ces dispositifs en France, mais la Corée en a fait une véritable priorité (la liste est longue des pays où le détecteur de fumée est obligatoire et sauve des vies)… Quand le feu prend pendant la nuit dans ton immeuble (et non plus seulement l'hotel), c'est le détecteur qui te sauve, te fait sursauter et jeter un verre d'eau, pas le RIA. Mon immeuble a brulé complètement il y a 3 ans, la friteuse de la voisine de pallier était restée allumée… Par chance c'était en pleine après-midi en semaine, l'immeuble était vide.
    Je ne veux pas polémiquer, juste dire que la France a rendu obligatoire ces détecteurs, oui, l'application de cette loi, non. C'est ce que je trouve grave et typiquement Français. Je pense que leur non présence devrait également être une clause d'exclusion lors de la souscription d'un contrat d'assurance. Nous parlons de vies humaines contre 15-20euros… Et nous avons tous oublié un jour une casserole sur le feu…
    Merci pour ce sujet et les éclaircissement de Sammy et Quinze.

  18. @Graeme « mais des détecteurs de CO2, ce qui truc incolore, inodore, et qui tue dans le sommeil ceux qui calfeutrent complètement leur maison la nuit.  »

    Je crois que tu décris le monoxyde de carbone (un seul « O ») et pas e CO2 (dioxyde de carbone)

  19. Amusant de voir les coms des petits français irrités de voir qu’ils ne vivent pas dans le pays à la pointe qu’ils croyent.
    Il n’y a pas qu’en matière de sécurité incendie que cela ne va pas, en matière de santé néonatale (les BB) par exemple nous sommes les derniers d’Europe après même le Portugal.
    Alors comment améliorer les choses si on ne cherche pas les voir telles qu’elles sont ?
    Il n’y a qu’a voir Bachelot qui vaccine dans des hangards quand on dispose partout de dispensaires, de centres de vaccination et de médecins plus qu’il n’en faut !

  20. Ici, en Angleterre, où les alarmes incendies sont obligatoires dans les logements mis à la location me semble-t-il, il ne se passe pas une semaine sans que je reveille le batiment entier (oui, les alarmes sont toutes liées et si l’une sonne, toutes sonnent), en faisant cuire un bout de viande a la poele ou au grill, et ce toutes fenetres ouvertes et ventilation au max.

    Alors, la sécurité est importante certes, mais je crois que le désagrement au quotidien est vraiment trop important, du coup la plupart des personnes virent les batteries ou l’entourent d’un sac plastique. Ou alors ne font que de la cuisine au four ou a la vapeur… ca va bien pour les Anglais, quoi.

  21. La France étant un pays ou on est même pas foutu d’apprendre aux gens a se servir d’un extincteur ou comment réagir en cas d’accident ( A part faire le 15 )

    Je vous laisse imaginer le reste …

  22. @Sammy : dire que « les bâtiments en bois résistent mieux au feu que les autres » est une bêtise. Habitant à Montréal, où le bâti est à plus de 90% en bois, où les incendies graves sont quasi quotidiens en hiver, je suis assez bien placé pour le savoir.

    Je vous suggère ce site montréalais qui ferait rêver tout pompier français :
    http://www.coderouge.com/interventions/index.php

    1. Le bois, ça brûle, le béton, non.

    2. Après tout départ d’incendie non maitrisé dans les 10 minutes, un immeuble en bois est presque toujours une perte totale. La propagation est d’une rapidité fulgurante, ce qui explique les nombreux morts que nous avons a déplorer.

    Dans ma maison (en bois), il y a trois détecteurs de fumée (un optique, deux ioniques), deux extincteurs, une couverture anti-feu à la cuisine, et c’est vraiment le minimum.

  23. Un extincteur par chambre me semble une dépense inutile pour l’établissement car qui sait se servir d’un extincteur et il faut savoir qu’il y différent type de feu, allez utilisé un extincteur à eau sur un feu électrique équivaudras à un suicide.

    Je pense qu’il ne faut pas chercher à transformé tout le monde en pompier.

  24. Objectivement, tout les français que je connais qui vivent en amérique du nord ont enlevé les piles de leur détecteur d’incendie. Le nombre de faux-positifs est bien trop important et c’est insupportable de vivre avec cet engin.

    Alors, je veux bien que ce soit obligatoire, mais seulement si c’est fiable.

  25. C’est bien de vouloir équiper toute les chambres comme sa mais si c’est pour ne pas savoir l’utiliser l’extincteur sa sert pas a grand chose :/.

  26. T’es peut-être allé dans le seul hôtel de Séoul où tout est parfait ?
    Ou alors, tu es allé dans les rares hôtel en France où au contraire ça ne l’était pas.
    Tout ça pour dire que ce raccourci est un peu facile.
    Et qu’on peut faire un article par jour comme ça, sur n’importe quel élément de vie courante, depuis n’importe quel pays.
    Pour en revenir à ces supers détecteurs à 15-20€ qui sauvent des vies : 7 ou 8 produits sur 10 testés par 60 millions de consommateurs ne sont pas aux normes.
    Merci la Chine (et oui les raccourcis sont faciles).
    Tapez « incendie séoul », et vous verrez qu’il n’y a pas un pays plus avancé que l’autre, tout le monde a son lot de drame à ce niveau.
    Quant à Dadoo qui vient parler de vaccination ici, bah, no comment…

  27. La règle veut qu’en France, uniquement les ERP (établissements recevant du public) en soient équipés. Suite aux divers incendies survenus ces dernières années, les détecteurs de fumée se démocratisent et un jour où l’autre, ça rentrera dans le cahier des charges pour homologuer un bien immobilier au norme CE & co.

  28. Voilà qui est fait ^^ en 2015 la loi Morange va obliger les nouveau arrivant d’un foyer (en location) à s’équiper d’un DAAF (détecteur automatique de fumée) j’ai choppé le filon en 2006 et j’en vendais au porte à porte, les prix vont surement grimper et l’obligation vous forcera à fournir à votre assurance, une facture d’achat (ou d’installation) de ce capteur de fumée aux normes NF

Répondre