Suivez-nous

Gaming

Coronavirus : Minecraft s’associe à l’ONU pour promouvoir les gestes barrières

Les initiatives se multiplient dans l’univers vidéoludique pour encourager la distanciation sociale.

Il y a

  

le

 
minecraft
© Minecraft

Avec plus de 100 millions de joueurs actifs chaque mois, Minecraft est probablement le jeu le plus populaire au monde. Alors, lorsque le studio Mojang annonce participer à l’opération #TomorrowTogether en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement, cela ne passe pas inaperçu. Le principe est tout simple : il s’agit de sensibiliser les joueurs aux gestes barrières et aux pratiques de distanciation sociale pour empêcher la diffusion du COVID-19.

L’entreprise s’en est d’ailleurs expliquée sur son blog pour mieux prévenir ses utilisateurs :

Au cours de la semaine prochaine, nous consacrerons de l’espace sur nos réseaux sociaux à d’importants conseils de santé issus des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. Donc, si vous tombez soudainement sur une plante grimpante vous demandant de vous laver les mains, ne vous inquiétez pas: leur agenda n’a pas changé de façon permanente. Dans le jeu, ils ne veulent rien de plus que de se mettre à l’aise avec vous et de continuer à exploser. Mais sur nos pages, et pour le moment, elles veulent aussi aider à mettre fin à la pandémie.

L’OMS mise désormais sur les jeux vidéo pour sa communication

Dans le cadre de cette campagne d’information, le #BLOCKCOVID19 sera notamment utilisé sur Twitter comme point de repère pour tout ceux qui veulent relayer ces précieux conseils.

Ces dernières semaines, les initiatives se multiplient dans l’industrie des jeux vidéo afin de promouvoir les bonnes pratiques. L’OMS s’est notamment associé avec les grands acteurs de l’univers vidéoludique pour la campagne #PlayApartTogether (Jouons ensemble chacun de notre côté Ndlr). Les participants s’engagent à relayer les messages de l’organisation internationale.

C’est un vrai retournement de situation pour l’OMS qui avait conclu en mai 2019 que le trouble du jeu vidéo était une maladie. Une annonce qui a été beaucoup contestée et notamment par les éditeurs qui lui reprochaient un manque d’étude scientifique préalable.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests