Suivez-nous

Cybersécurité

Cybersécurité : 5 menaces qui inquiètent les professionnels en 2023

Les professionnels ne sont pas rassurés, et il y a de quoi.

Jean-Yves Alric

Publié le

 
Cybersecurite bourse entreprise
© Unsplash / Sigmund

L’année 2022 a été très rude pour les professionnels de la cybersécurité. Alors que les cyberattaques se sont multipliées, nombre d’entre eux envisagent purement et simplement de quitter leur métier, tant leur tâche s’avère de plus en plus compliquée et stressante. Beaucoup déplorent le manque d’attention de leurs collègues et de leur hiérarchie pour faire face aux menaces.

Des menaces majeures

Malheureusement, cette nouvelle année devrait confirmer cette tendance, et les difficultés ne vont clairement pas disparaître du jour au lendemain. Les experts de Craig Business Intelligence viennent justement de publier un rapport intéressant sur le sujet. Ils ont interrogé de nombreux professionnels de l’informatique pour mieux percevoir leur perception des risques à venir.

Un premier constat en ressort d’emblée : l’inquiétude des concernés. 85 % des experts informatiques sondés disent effet s’attendre à des problèmes de cybersécurité allant de modéré à extrême en 2023.

Dans le détail, 65 % des personnes sondées citent les ransomwares comme leur principale préoccupation. Il faut dire que ces virus ont provoqué de lourds dégâts l’an dernier, et ils mettent les entreprises en grande difficulté.

De même, 60 % disent craindre une forte augmentation des attaques par hameçonnage. On peut en effet rappeler que les acteurs malveillants font souvent preuve d’une redoutable efficacité en la matière en utilisant des thèmes d’actualité ciblés qui fout souvent mouche.

47 % des professionnels interrogés citent un autre risque auquel on pense souvent assez peu : la présence de fichiers malveillants contenus dans les pièces jointes des e-mails. Le danger est d’autant plus grand si le message est envoyé par une personne de confiance dont le compte a été compromis.

37 % des personnes interrogées craignent que les employés de leurs sociétés ne soient pas suffisamment formés aux risques de cybersécurité. Des progrès ont été enregistrés en 2022 sur ce point, mais cela ne semble pas vraiment suffisant.

Enfin, le passage au télétravail est cité comme une menace par 28 % des sondés. De fait, la vigilance a parfois tendance à se réduire lorsque l’on évolue à distance, surtout si les consignes de sécurité sont jugées trop compliquées à appliquer.

Quelques raisons d’espérer

Le rapport Craig Business Intelligence donne néanmoins quelques raisons de se réjouir. On peut notamment voir que 85 % des entreprises analysent les pièces jointes reçues par les employés, tandis que la protection contre l’usurpation d’identité s’est récemment améliorée, et les entreprises prévoient de mettre les bouchées doubles à l’avenir.

Si vous vous intéressez à ce sujet, vous pouvez toujours relire notre article consacré aux 3 grands enjeux de la cybersécurité en 2023 ici.