Suivez-nous

Objets connectés

Des chercheurs développent un objet connecté qui détecte les crises d’épilepsie avec une heure d’avance

L’appareil peut envoyer une notification au smartphone de l’utilisateur.

Il y a

  

le

 
cerveau
© Unsplash / Josh Riemer

De nombreux objets connectés se consacrent au secteur de la santé. Apple a fait le choix de se tourner vers ce domaine avec sa montre connectée, au point que l’Apple Watch embarque chaque année de nouvelles fonctionnalités dédiées à ce dernier. Difficile de ne pas évoquer l’ECG, une option qui permet aux utilisateurs de vérifier leur rythme cardiaque et de détecter les potentielles irrégularités. En quelques années à peine, l’app a fait ses preuves en sauvant la vie de plusieurs personnes qui ont témoigné auprès de la marque à la pomme.

Anticiper les crises d’épilepsie

Dans la même logique, des chercheurs de l’université Ben-Gourion du Néguev (Israël) travaillent sur un appareil connecté qui pourrait être en mesure de détecter les crises d’épilepsie une heure avant qu’elles ne se produisent —au minimum. Si un risque de crise est pris en compte, l’électroencéphalogramme est en mesure d’envoyer une notification au smartphone de l’utilisateur.

Pour fonctionner, l’appareil mis au point par les chercheurs israéliens se base sur l’intelligence artificielle, plus spécifiquement le machine learning et des algorithmes qui se chargent d’analyser l’activité cérébrale de l’utilisateur. Actuellement, il atteint une précision de 97% pour 95% avec moins d’électrodes, ce qui reste assez élevé.

Avec un tel objet connecté, les utilisateurs concernés pourraient anticiper la crise d’épilepsie et prendre les mesures nécessaires afin que celle-ci soit le moins difficile possible, en prenant des médicaments ou en informant d’autres personnes par exemple. Certaines crises étant violentes, le fait de savoir en avance qu’elles vont se produire assure une meilleure prise en charge des patients dans la vie quotidienne.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs se penchent sur le développement d’un tel appareil. En 2019, des chercheurs de l’université de Louisiane ont mis au point un dispositif assez similaire. Toutefois, l’actuel objet connecté des chercheurs de l’université Ben-Gourion peut être plus petit et plus compact, ce qui peut être utile dans le cas où il venait à être commercialisé.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests