Des parents appellent leur fille « Like » en l’honneur du bouton Facebook !

Un couple d’israéliens a décidé d’appeler leur petite dernière « Like », en prenant comme inspiration le bouton Facebook du même nom d’après le journal israélien Maariv et la BBC qui relaye l’information.

Un couple d’israéliens a décidé d’appeler leur petite dernière « Like », en prenant comme inspiration le bouton Facebook du même nom d’après le journal israélien Maariv et la BBC qui relaye l’information.

Après la petite Facebook de la révolution égyptienne, Lior Adler et sa femme Vardit ont donc franchit un nouveau pas en disant chercher un nom « moderne et innovant ». D’après le père de Like, l’originalité était également un facteur important aucun israélien ne devait avoir le même nom.

« D’après nous c’est l’equivalent moderne au nom Ahava [Amour] », dit Lior Adler. Il ajoute également très fier que la petite Like a déjà reçu 40 « likes » sur le statut que son père a posté sur Facebook pour sa naissance…

Moi je trouve ça bien, d’ailleurs si un jour j’ai des enfants j’appelle le premier Tweet et tous les suivants ReTweet, bon bien sur ça va pourrir leurs enfances, mais ça sera fun, apparemment c’est la mode !


Nos dernières vidéos

23 commentaires

  1. En fait, ils auraient dû l’appeler « leak » étant donné le niveau de diffusion des informations à caractère personnel de fesse-bouc.

    db

  2. Pingback: Des parents appellent leur fille « Like  pour Facebook ! « Le journal de la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  3. J’adore la phrase de la fin « Moi je trouve ça bien…c’est la mode ! »
    Nan mais sérieusement les gens font n’importe quoi pour faire parler d’eux. Ridicule !
    Moi perso j’aurai des jumeaux qui s’appelleront « Follow » et « Me ». La classe ! 😉

  4. J’ai découvert PC depuis 3 mois.
    C’est bien beau de donner leur chance aux jeunes mais les posts des invités me semblent manquer de profondeur.
    Je me surprends à regarder l’auteur du post avant de le lire (en général si pas eric je zappe)…

  5. Jean-Baptiste

    @titouan @Philippe Merci pour ces remarques, j’essayerai d’en tenir compte. Si le sujet est traité de façon légère, je pense en revanche que l’histoire en elle même est tout de même représentative d’une certaine dérive sociétale. Une dérive qui pousse des individus à faire des choix moralement discutables en rapport avec la folie des réseaux sociaux. Il est donc bon je pense de repenser l’information de l’article en termes sociologiques pour y trouver plus de profondeur et peut-être faire partager vos avis sur la question, j’en serais ravi 🙂

  6. Eric

    @titouan et @philippe : en l’occurrence ce n’est pas le post qui manque de profondeur (j’aurais écrit la même chose et je n’aurais pas fait mieux) mais le sujet. Doit-on s’interdire de relater une info insolite au prétexte qu’elle manque de profondeur ? Et si on se détendait un peu ?

  7. Ca me rappelle une histoire avec un suédois qui voulait donner le numéro de sa plaque de voiture à sa fille, l’affaire avait été devant les tribunaux et finalement, la justice à refusé de le laisser faire…

    Voici la version numérique…
    J’en deviendrais impatient d’avoir un fils pour l’appeller Tweeter

  8. @Eric : je maintiens ma remarque si tu aurais été l’auteur du post,
    Ok pour analyser une « certaine dérive sociétale » mais sur psychologies.com pas dans un blog tech. Je viens ici car j’espère y trouver des articles / avis indépendants sur de nouvelles techno / initiatives, une sorte de veille techno.

    Et pour me détendre perso je vais sur vdm.

    Ceci dit, la folie n’est pas liée forcément aux réseaux sociaux: il y a 15 ans, les parents donnaient un prénom de voiture…

  9. @titouan – « …si tu aurais été… » : aïe aïe aïe…

    Cela dit, un peu d’accord avec toi, mais pas avec l’argument donné : on est un peu dans le « tech » du blog, puiqu’il s’agit de Facebook. Ca n’est pas comme si on avait parlé de l’histoire du couple Renault qui voulait appeler sa fille Mégane…

  10. @titouan « Ceci dit, la folie n’est pas liée forcément aux réseaux sociaux: il y a 15 ans, les parents donnaient un prénom de voiture… »

    Effectivement, mais dans le domaine de l’automobile, l’anthropomorphisme est assez courant, on considère son véhicule comme sa femme en parlant de ses courbes, comme son enfant ou un animal de course en le bichonnant, et les concepteurs et autres marketeurs leurs donnent parfois des des noms humains – Megane, Clio (mythologie greque) …

    Ce cas précis me fait davantage penser aux pauvres gens qui avaient appelés leur fils TUROK pour remporter le budget alloué à la campagne marketing du jeu vidéo éponyme.

  11. @Jean-Baptiste @Eric Je rejoins titouan sur l’idée que ce n’est pas le genre d’articles que ton lectorat attend, enfin je parle de celui qui te suit depuis quelques années.

    Suis détendu ce matin, réveillé par un morceau du Boss, rien de tel pour bien commencer la journée.

  12. Personnellement je trouve que l’article reste dans le thème du site puisqu’il s’agit là d’un bon geek 🙂

    Je ne pense pas que l’on soit au niveau des Megane Renault et autre parce que ce prénom, sorti de son contexte pourrait être charmant et ne représente pas une marque ou un modèle si on le met avec le nom de famille. Like Adler, correspond pour moi à un Aimé Jacquet Français 🙂 Il aurait suffit que Facebook mette à la place de J’aime -> Aimé et voilà on se retrouve dans le même cas de figure 🙂

    C’est surtout l’aveu que le prénom est issu de Facebook qui est désolant ^^

  13. Pingback: Revue de presse S20 : : Check-in, TV Android, DSK… – U4 :: networks™ | * inside

Répondre