Suivez-nous

Sciences

Il est désormais possible de miniaturiser n’importe quel objet

Le MIT a trouvé comment réduire la taille de n’importe quel objet grâce à une technologie innovante. Le futur est déjà là et semble rattraper la fiction à toute vitesse.

Il y a

le

Downsizing
Ⓒ Annapurna Pictures

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology, l’une des universités les plus réputées au monde pour ses découvertes scientifiques, ont mis au point une nouvelle technique permettant de réduire la taille d’un objet 3D, jusqu’à atteindre un ordre de grandeur nanométrique. Une prouesse, qui devrait être une aubaine pour la robotique ou la médecine, ce dernier secteur étant tout particulièrement impacté par la miniaturisation comme l’ont déjà démontré des expériences là aussi menées au MIT. Jusqu’à maintenant, il n’était possible de rapetisser que certaines matières en particulier, et il fallait s’armer de patience, car la procédure était très longue.

Honey, I Shrunk the Kids

Je vous passe les détails techniques et le jargon scientifique qui pourrait faire saigner vos tympans, mais le système inventé par le MIT est innovant et surtout scalable : en effet, il est plus rapide et demande moins d’effort que ceux qui étaient nécessaires jusqu’à aujourd’hui.

Ainsi, on peut imaginer que des produits grand public réputés pour leur petite taille comme la GoPro HERO4 Session devraient être plus faciles à produire dans les années à venir. Le procédé en question est toutefois concerné par certaines limites : par exemple, un objet d’un millimètre ne peut atteindre que 50 nanomètres, quand un centimètre cube peut être transformé pour mesurer 500 nanomètres.

La miniaturisation à domicile ? Ce n’est pas pour tout de suite.

Si Rick Sanchez vous a donné l’eau à la bouche avec ses expériences dignes d’un savant fou, il va falloir attendre un peu pour pouvoir acheter une machine à miniaturiser. En effet, le dispositif n’en est encore qu’à ses balbutiements et devrait avant tout être dédié au monde scientifique ou industriel. On pourrait même imaginer le voir utilisé dans la HealthTech, un domaine déjà bien attaqué par les étudiants du MIT qui ont par exemple développé un tatouage intelligent, mais très visible, et qui pourrait donc en bénéficier.

EDIT : 

La technologie du MIT permet de fabriquer des composants plus petits qu’avant en :
1- fabricant des composants très petits, mais réalisables avec les techno actuelles
2- réduisant leur taille après fabrication pour qu’ils soient encore plus petits

Il ne s’agit pas de réduire la taille de n’importe quel objet.

Il est indiqué que le taux de réduction est d’un facteur de 1 pour 10 pour chaque dimension ce qui représente un réduction à un taux 1 pour 1000 en terme de volume.

Le 50 nanomètre en question concerne la résolution des éléments constituant l’objet 3D à réduire et si l’objet à réduire fait 1 cm3 la résolution sera de 500 nanomètres.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Dodutils

    18 décembre 2018 at 10 h 57 min

    « un objet d’un millimètre ne peut atteindre que 50 nanomètres »… mauvaise traduction je pense.

    Il est indiqué que le taux de réduction est d’un facteur de 1 pour 10 pour chaque dimension ce qui représente un réduction à un taux 1 pour 1000 en terme de volume (the researchers can shrink the objects 10-fold in each dimension (for an overall 1,000-fold réduction in volume)

    Le 50 nanomètre en question concerne la résolution des éléments constituant l’objet 3D à réduire « 1 cubic millimeter, patterned with a resolution of 50 nanometers. » et si l’objet à réduire fait 1 cm3 la résolution sera de 500 nanomètres (1 cubic centimeter, achieve a resolution of about 500 nanometers)

    • Valentin Décarpentrie

      19 décembre 2018 at 14 h 14 min

      merci, remarque prise en compte 🙂

  2. JD

    18 décembre 2018 at 12 h 29 min

    Traduction hasardeuse de l’article.
    La technologie du MIT permet de fabriquer des composants plus petits qu’avant en :
    1- fabricant des composants très petits, mais réalisables avec les techno actuelles
    2- réduisant leur taille après fabrication pour qu’ils soient encore plus petits

    Il ne s’agit pas de réduire la taille de n’importe quel objet.

    Merci.

    • Valentin Décarpentrie

      19 décembre 2018 at 14 h 13 min

      merci, modification effectuée 🙂

  3. Honyme

    18 décembre 2018 at 15 h 52 min

    « Je vous passe les détails techniques et le jargon scientifique qui pourrait faire saigner vos tympans, »

    Ben si on veut savoir.

  4. Edouard

    19 décembre 2018 at 3 h 19 min

    Article journalistique bâclé ou on évite volontairement de donner des détails techniques. Traduction hasardeuse. On en profite bien sûr pour y placer des liens publicitaires sur la GoPro. Du grand n’importe quoi. On nous presse réellement le citron !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests