Suivez-nous

Réseaux sociaux

Désormais, YouTube peut publier des publicités sans rémunérer les créateurs concernés

Une nouvelle fois, YouTube vient de se mettre à dos un grand nombre de créateurs de contenus.

Il y a

  

le

 
© YouTube

Cette semaine, YouTube déploie une nouveauté qui devrait faire réagir. En effet, la plateforme vidéo à plus de 2 milliards d’utilisateurs par mois s’apprête à diffuser de la publicité sur les vidéos de certains utilisateurs sans partager les revenus.

Jusqu’à présent, si vous lancez une chaîne YouTube, lorsque vous décidez d’ajouter de la publicité à vos contenus, vous partagez les retombées avec YouTube, quelle que soit la somme. Désormais, YouTube ne partagera plus avec les créateurs jugés pas assez importants pour faire parti de son programme partenaires.

Pas de YouTube Rewind cette année, la plateforme veut rapidement oublier 2020

Cette décision est assez étrange, car sans créateurs de contenus, YouTube n’en serait pas là aujourd’hui. Il est important de préciser que Google tire la majeure partie de ses revenus de la publicité. Certains voient en cette nouveauté une forme d’utilisation malsaine des petits créateurs de contenus par le géant américain.

Quelles sont les conditions pour intégrer le Programme Partenaire YouTube ?

Premièrement, il faut impérativement respecter les Règles de monétisation de YouTube. Ce règlement est largement détaillé dans le contrat que vous signez avec YouTube lorsque vous entre dans ce programme. Évidemment, il faut aussi vivre dans un pays où le Programme Partenaire YouTube existe.

Ce n’est pas tout, YouTube demande à ses créateurs partenaires de « cumuler plus de 4 000 heures de visionnage valides sur des vidéos publiques au cours des 12 derniers mois », mais surtout de « compter plus de 1 000 abonnés ». Dernier détail, il faut également être en possession d’un compte AdSense relié à la chaîne YouTube.

Sans ça, vous ne pouvez pas rejoindre le Programme Partenaire YouTube, cela signifie que la plateforme pourra ajouter des publicités à vos vidéos sans vous concerter et toucher l’entièreté des gains. Cette décision n’est pas vraiment justifiée, puisque YouTube ne souffre pas tellement du manque de revenus. Rien qu’au cours du dernier trimestre, la plateforme a généré 5 milliards de dollars.

Une nouvelle fois, YouTube privilégie les gros créateurs déjà bien installés, au lieu de pousser vers le haut une nouvelle génération. C’est dommage, et cela dessert autant YouTube que ses créateurs.

MISE À JOUR – 20 novembre 2020 – 8h

Google nous a contacté pour préciser quelques informations. Cette nouveauté concerne uniquement les vidéos éligibles à la publicité. Cette éligibilité dépend de plusieurs critères listés par Google. Pour le moment, ce nouveau processus n’est mis en place qu’aux États-Unis, et ne devrait pas déployer des publicités trop intrusives comme des pre-roll ou autre.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
90,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests