Connect with us

Actualités

Des détenus ont piraté des tablettes pour voler 225 000 $ de musique et applications

Dans des centres pénitentier aux Etats-Unis, 364 détenus ont profité d’une faille de sécurité pour se créditer un total de 225 000 $ sur le compte de leurs tablettes leur permettant d’acheter de la musique, des jeux et des applications.

Il y a

le

Dans un état des États-Unis où les centres d’incarcération sont équipés de tablettes connectées spécifiques, 364 détenus ont découvert une faille qui leur a permis de « voler » 225 000 $ sur la plateforme d’achats de contenus multimédia.

Des tablettes dans les prisons, et même avec un store

JPay est une entreprise spécialisée dans la conception de tablette multimédia destinées aux prisons. L’entreprise propose même plusieurs modèles de tablettes différentes avec des tailles d’écran allant de 4,3 à 7 pouces. Bien entendu, leur conception spécifique s’adapte aux usages restreints des prisonniers mais néanmoins, ces derniers bénéficient d’un stockage interne, d’une galerie photo et vidéo, d’un lecteur de musique, de la radio, et de quelques utilitaires comme une calculatrice et un minuteur.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’un store est à leur disposition, permettant de télécharger des applications pour suivre les nouvelles ou encore d’acheter des contenus multimédias comme des jeux, du contenu éducatif, ou encore de la musique. C’est cette plateforme qui est en cause aujourd’hui, dont le système de paiement a subi un préjudice à hauteur de 225 000 $.

> Lire aussi :  Êtes-vous vulnérable à un piratage ? Firefox Monitor peut répondre à cette question

Un quart de million de dollars pour… de la musique et des jeux

Selon le journal The Spokesman-Review, les centres carcéraux de l’Idaho ont découvert que pas moins de 364 détenus ont profité d’une vulnérabilité dans le système de paiement qui leur a permis de transférer de l’argent sur leur compte JPay. Selon le rapport, la somme totale du montant volé s’élève à près d’un quart de million de dollars.

La somme a été créditée « virtuellement » pour leur permettre par la suite d’acheter des contenus multimédias sur la plateforme. Parmi les détenus qui ont profité de la faille, une cinquantaine ont ajouté plus de 1 000 $ à leur compte, et un autre voyant les choses en grand est allé jusqu’à plus de 10 000 $.

L’entreprise JPay a depuis commencé à récupérer une partie de la somme volée, à hauteur de 65 000 $ en fin de semaine dernière. Les détenus concernés ont vu leur compte suspendu et doivent rembourser à l’entreprise le montant d’argent volé utilisé pour l’achat de contenu. Les responsables des services correctionnels promettent également d’appliquer des sanctions contre les pirates présumés. Mais pour le moment, ils ont toujours accès à leurs tablettes.

> Lire aussi :  Cet été, le piratage de comptes Instagram est à la mode

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests